Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 15:01

 

Voici vos réponses à la question fatidique « Qui invite qui au premier rencard ? » J’ai été assez surprise de l’homogénéité de vos réponses et des raisons évoquées. Je suis sûre que ceux qui n’ont pas répondu vont se réveiller dans les commentaires. En attendant qu’ils le fassent, merci à tous ceux et à toutes celles qui ont participé.

 

couple rendez-vous

 

Eux !

 

Aurélie : Mon copain est très « vieille France », et met un point d'honneur à m'inviter au resto. J'avoue que je ne m'en plains pas. Nous partageons tous les frais de la vie quotidienne alors un peu de romantisme ne fait pas de mal. Ceci dit, il m'arrive de temps en temps de l'inviter pour lui faire une surprise, mais c'est plus rare. L'égalité des sexes oui, mais pas trop non plus !

 

Hajar : C'est l'homme qui doit payer ! Surtout si c'est un premier rencard... C'est un minimum, non ?

Si les deux sont étudiants, ils peuvent se partager l'addition.

Si c’est une cougar et que lui est étudiant, elle pourrait payer. Ca m'arrivait souvent avec un mec plus jeune que moi mais bon, on ne sortait pas ensemble, ça ne compte pas. Ou alors si elle bosse et lui ne bosse pas... enfin, ce genre de choses.

Mais à part ces exceptions, il est clair pour moi que c'est à lui de payer, au moins pour cette première fois !

 

Véronique : Certainement un peu « vieille France », attachée aux traditions et à ces attentions qui font qu'on se sent la princesse d'un moment, je tiens à cette galanterie naturelle et instinctive de celui qui nous tient les portes ouvertes, remplit nos verres de vin à table sans que nous ayons ni à demander ni à nous servir, porte nos sacs de courses, nous fait des compliments, ne remarque pas à haute voix nos défauts ni un air de fatigue. Alors oui, forcément, à mes yeux, le pas de deux du premier rencard (dîner, verre...) se joue bien à deux pour la soirée mais en solo pour l'addition et du côté de ces messieurs.

Certain(e)s peuvent trouver ça ringard mais à cette époque « d'égalité homme – femme » revendiquée et bataillée, s’il y a bien un moment où il est bon de déposer les armes, c'est celui de la première rencontre.

 

Laëtitia : Alors, pour ma part c'est le mec qui doit payer. Ce n'est pas une question d'argent ou de vénalité mais simplement une manière de dire qu'on a plu à la personne. Pourtant méfiance, cela ne signifie pas pour autant que le mec a envie de nous revoir, mais au moins, qu'il a passé un bon moment en notre compagnie.

Le plan on fait « moitié-moitié » me fait toujours un peu bizarre, et ça me provoque un certain « blocage » quant à la suite de la soirée et à la suite tout court ! Premièrement, ça fait un peu radin, et le pire, je l'interprète systématiquement comme une manière de dire « j'ai pas envie de te revoir ! ». Pour moi, à partir du moment où le mec propose moitié-moitié, les choses sont claires, ça n'ira pas plus loin et même s'il en avait quand même envie (ce qui ne m'est jamais arrivé suite à un moitié-moitié), de toute manière, ça casse le truc. Ne parlons même pas de la proportionnelle (ouf, ça ne m'est jamais arrivé), je me sentirais carrément offensée !
Alors, oui, pour moi, c'est important que l'homme paye au premier rendez-vous mais bien sûr, la prochaine fois, ce sera à mon tour. Je ne suis pas non plus pour que l'homme paye tout, ça me fera même plaisir de l'inviter et puis c'est un bon "prétexte" pour un deuxième rendez-vous !!!

 

Qui invite ?

 

Roselys : Ca dépend de qui invite. Si c’est lui, il paye et si le repas s’est bien passé, je l’invite la fois suivante. Ca me permet de choisir le restau et surtout de le revoir. 

 

Emilie : Je suppose que c’est à la personne qui a invité l’autre de payer. Mais peut-être devons-nous proposer d’en payer une partie pour rester diplomate ?

 

Laure : Alors je pense que c'est mon côté romantique qui va parler en premier, je suis totalement pour l'égalité des sexe, et donc pour payer 50/50, mais pas au premier rencard. Je sais, c'est un peu contradictoire, mais je pense que le mec doit payer le premier rencard, ou au moins le proposer ! Pour nous impressionner, ou pour montrer que c'est un mec qui assure tout simplement. Après, moi, ça ne me dérange pas de payer au 2ème rencard, si le premier a été concluant.

Moitié-moitié

Pascaline : Pas de concessions pour moi sur ce point, c’est « moitié-moitié ».
D'une part ça me permet de prendre ce dont j'ai vraiment envie (sinon j'ai tendance à me brider car je n'ai pas envie de passer pour la fille qui profite) et d'autre part, je préfère pour la suite. Juste pour éviter que le mec pense que comme il a payé c'est tout cuit. Je trouve que cela remet la relation sur un pied d’égalité. Par contre, je suis assez surprise car les hommes sont toujours étonnés de ma démarche alors que je pensais être dans la normalité.

Les mecs

 

Maxime : De mon point de vue c’est à l’homme de payer mais si la femme désire payer sa part l’homme ne doit pas insister trop lourdement.

Si la femme demande à payer, c’est peut-être parce qu’elle désire montrer qu’elle est indépendante et sait s’assumer elle-même. Par politesse, je me garderais d’étouffer l’indépendance de celle qui me plaît même si je désire de mon côté payer la note par galanterie.

Qu’elle souhaite payer la totalité, faire moitié-moitié, où juste ses consommations, je n’insisterais pas lourdement mais je lui proposerais tout de même de payer.

Sauf ce cas exceptionnel, je choisirais de payer moi-même la totalité de la note.

C’est une façon de prouver qu’on a été bien éduqué,  qu’on a les moyens financiers d’assumer une relation et qu’on tient suffisamment à la personne pour débourser.

A chaque fois que je vais au restaurant avec ma petite amie c’est moi qui paie, bien qu’à chaque fois elle amène de l’argent pour payer. Elle sait que pour moi c’est une question d’honneur de payer, et elle a la gentillesse de me laisser faire même si elle se rattrape plus tard en payant autre chose.

C’est le choix de faire des concessions dans un couple qui fait qu’il tient la route.

 

Christophe : Le problème avec cette question c'est que de toute façon il faut en parler. La Dame ne veut peut être pas être invitée (concept du j'ai ma liberté financière) ou pire elle veut peut être invitée. Vu ma situation financière en ce moment, je suis plus pour que la dame paie. 

 

Léo : Avec 37 années de recul, mais seulement 20 si on retranche l'atteinte de la puberté et  l'approche d'un semblant d'autonomie financière, mon expérience me dit que celui/celle qui paye l'addition, c'est celui/celle qui lance l'invite, tout simplement. Mais ce serait trop simple de s'arrêter là... En général le Féminin attend du Masculin qu'il fasse montre de virilité et d'assurance, défie les autres mâles en invitant [se battant pour] la promise... Donc c'est statistiquement plutôt Lui qui passe à la caisse. Sinon c'est toujours agréable et une bonne surprise de se faire inviter. Le mieux étant que la chose soit claire dès le départ. Lever l'ambiguïté permet de se concentrer sur le plus important : vivre l'instant présent !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Et vous
commenter cet article

commentaires

toto 01/06/2016 14:21

Le féminisme à géométrie variable... Je ne suis un homme et je ne paye jamais la totalité de l'addition lors d'un premier rendez-vous. C'est comme ça, chacun sa merde.

LED car headlights 01/04/2016 09:15

MotorFiend - Provide you best quality of HID car headlights and LED car headlights service. We give you 100% satisfaction in car LED light with HID car headlights.

Coline 11/12/2012 22:36

Merci pour ce blog qui change :)
J'ai beaucoup rigolé, je t'ajoute à ma liste de lecture et vais commencer à rattraper mon retard :)



Http://Fashioneiric.blogspot.com

Coline.

Laure 06/12/2012 11:02

Au contraire, je pense que c'est tout l'inverse, quand on se comporte pas comme une petite biche (ce que je fais malgré moi), on passe pour une salope qui veut juste se faire baiser...alors, je
crois, qu'il n'y a malheureusement aucune solution dans tout les cas, ça ne va jamais.
Et non, je ne fais pas partie de 95% des femmes, j'aime pas être "catégorisé", j'aime pas rentrer dans une case!
Mais je comprends chaque point de vue.

HS 06/12/2012 10:49

Le mec aussi aimerait savoir s'il a une chance ou non (se faire inviter, c'est vrai c'est plutôt rassurant). Pourquoi ne pas envisager ce sens là de la séduction ?

En fait, vous représentez parfaitement les 95 % de filles dont je parle : vous vous voyez/comportez comme la petite biche qu'on doit venir séduire, et qui a besoin d'être rassurée/protégée par
l'homme. Ces filles-là doivent effectivement être invitées/louées pour être séduites/b...ées (pardon mais c'est bien ça).
Si c'est moins douloureux pour votre portefeuille, c'est très regrettable pour l'image de la femme, pensez-y.

A l'inverse, je vous garantis que les 5 % de filles dont je parle se sont pointées devant moi, avec la même volonté que moi de faire connaissance avec quelqu'un, avec le même désir de contrôler la
situation, et de faire un choix adulte.

Je vous garantis que pour un garçon, il n'y a pas photo entre ces deux catégories de filles.

Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook