Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 09:23

 

En lisant cet édito de Fiona Schmitt, je suis restée un peu perplexe. Est-il possible de survivre sans être connecté tout un été ? Addicts à nos téléphones portables, sommes-nous vraiment capables de nous en défaire pour quelques semaines, voire seulement quelques jours ? Je me rends compte que j'ai un sacré problème de dépendance... 

 

Maldives

 

Petit test... pour vérifier si vous êtes totalement téléphone dépendants !

 

 

- Avez vous déjà raté une station de métro ou de bus parce que vous étiez trop occupés à lire un truc sur votre téléphone ?

- SFR, Bouygue et Orange font-ils de gros bénéfices grâce à vos factures de téléphone ?

- Avez-vous arrêté de porter une montre parce qu'elle ne sert plus à rien ?

- Si on vous vole votre portable, votre vie s'effondre-t-elle ?

 

Bref, êtes-vous capables de tenir 24 heures sans téléphone ?


Les plus jeunes d’entre vous doivent savoir qu'à une époque, internet n’existait pas et les téléphones avaient des fils. Un truc de dingue : des fils… Pour info, j’ai eu mon premier téléphone pour mon bac. Je sens que mon lectorat se divise à cette phrase : une partie qui trouve ça normale, une autre qui se dit « punaise, elle est vieille en fait ! »

Avant quand on était en retard, impossible d’envoyer un sms pour dire « désolée j’arrive, suis bloquée dans le métro ». Du coup, on essayait d'être à l'heure. On passait des heures au téléphone à papoter avec nos potes, ça ça ne change pas, mais sans forfait ! On appelait de chez nous, chaque minute était facturée et tout le monde était abonné à France Télécom. 

Pas de chat ou d’email. Si on voulait écrire, on prenait un stylo plume, ou un bic, et du papier à lettre. Sur l’enveloppe, on encourageait le facteur : « Cours, vole, petit facteur, l’amitié n’attend pas ! » Les facteurs doivent se sentir bien seuls maintenant.

 

Aujourd’hui, le portable est devenu un prolongement de nous-mêmes. Il est indispensable à notre vie quotidienne. Au début, il nous permettait de téléphoner et d’envoyer des messages. Maintenant, on surfe sur internet, on vérifie ses mails, on update ses statuts sur FB, on prend des photos, on note ses rendez-vous, on écoute de la musique, on joue... Aux dernières nouvelles, on ne pouvait pas encore boire de café… On est connecté en permanence, quel que soit le moment de la journée.

Les vacances devraient être le moment où on lâche prise. Petit rappel on est censé se détendre en vacances... Par lâcher prise, il faudrait entendre se débrancher. Plus besoin de lire ses mails, surtout pas ceux du bureau, ou de recevoir des appels, de gens avec lesquels on n’a pas envie de parler, plus besoin de choisir notre lieu de villégiature en fonction du réseau, si ça ne capte pas, c’est encore mieux ! 

On laisse son téléphone loin de nous et on PROFITEVa-t-on survivre sans savoir ce qui se passe dans le reste du monde ? sans être joignable ? Probablement… Personne n'est mort d'un sevrage de téléphone portable aux dernière nouvelles. C’est un peu comme vivre sans montre, on fini par très bien s’y faire. Ah oui le portable fait montre et réveil aussi… Si on a vraiment envie de donner des nouvelles, c’est le moment de se rappeler d’un truc incroyable, qui fonctionne à merveille et qui fait toujours plaisir : les cartes postales ! Avouons le, ça change des factures qui s’accumulent dans notre boite aux lettres. 

Qui tiendra plus de 24 heures ? Je ne promets rien de mon côté... mais l'idée est tentante !  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Life
commenter cet article

commentaires

Aurore 17/10/2011 22:10


Tout d'abord j'ai eu mon premier portable à 20 ans( j'en es 26 aujourd'hui). J'en avais pas vraiment l'utilité...Maintenant il existe plus pendant le travail et même en dehors je regarde juste pour
voir mes petits sms de chéri ! ^^
Internet, j'ai réussi a m'en passé une semaine... Mais c'était dure a la fin...
Pour les cartes postales j'en envoie toujours pendant mes vacances, puis même je fais de la correspondance toute l'année! ^^ C'est sympa de recevoir des lettres !:)


lilybou 06/09/2011 14:59


Cet été, je suis partie en vacances au bout du monde ... si si, ça existe, là où le réseau téléphone n'existe pas (alors ne parlons pas du Edge et de la 3G !). Ca fait un bien fou.
Mais il faut être honnête, dès que j'ai de nouveau eu du réseau, j'ai sauté sur mon téléphone pour vérifier qui avait pensé à moi ;o)
Finalement, j'ai tellement bien survécu à cette coupure du monde que depuis j'abandonne régulièrement mon téléphone quelques heures (c'est déjà ça !)


Lucie de Paola 08/09/2011 22:25



Si tu veux mon avis, c'est même énorme. J'en suis encore incapable :(



Val 19/07/2011 19:39


J'ai, comme beaucoup de monde, 2 téléphones portables, un pro, un perso. En vacances, je fais l'effort de ne pas allumer le pro (ou presque pas...juste une fois, pour voir si mon bureau n'a pas
brûlé et si je dois rentrer...). Mais le perso, ça me sert à appeler les copains et à rassurer ma mère, même si au final je m'en sers moins qu'au quotidien.


SkyLove 18/07/2011 20:10


J'adore ton article car je suis à 200 % d'accord avec toi.
Nous dépendons au fil du temps des nouvelles technologies.
Dire qu'il y a quelques années pour se connecter il fallait attendre ... il ne fallait pas trop rester en ligne car ça coutait cher. On utilise nos stylos pour écrire des mots ou des lettres à nos
amis. Heureusement les cartes postales existent toujours ! et son toujours utilisés. Je sais qu'en général pendant mes vacances d'été, je décroche 2 semaines d'internet et un peu du portable mais
cet été je ne sais pas trop car nous commençons à tous en dépendre. Je vais essayer en tout cas de déconnecter vraiment de mon portable car c'est vraiment un objet stressant, qui rend dépendant,
qui nous permet de toujours regarder l'heure, etc.

Bonne continuation ;)


petite parisienne 18/07/2011 16:25


Hihiiii! Oui et ça me rajeunit pas ! ;-) ^^


Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook