Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 12:30

 

J’essaye d’être le plus légère possible pour "Les filles pensent que…" mais voilà des mois que j’ai envie de vous parler de Sakineh. Après la lecture d’un énième article sur la possible lapidation de cette jeune femme, et devant l'urgence de cette situation, je me suis décidée.

Si "Les filles pensent que..." est un blog de filles avec des sujets légers (voir futiles) il me semble important qu'il devienne également un blog où l'on parle des combats de femmes dans le reste du monde.




 

Sakineh Mohammadi Ashtian

 


 

Sakineh Mohammadi-Ashtiani est Iranienne. Veuve de 43 ans, mère de deux enfants, elle croupit dans une prison en attendant son execution. Son crime ? Elle est accusée d’avoir eu des relations hors mariage avec des hommes et d’être complice du meurtre de son mari.

Sakineh a déjà été punie de 99 coups de fouet (en présence d’un de ses enfants) pour "relation immorale avec un homme pendant que son mari était en vie." Elle a ensuite été condamnée à dix ans de prison pour complicité dans le meurtre de ce dernier. Le meurtrier purge  également une peine de prison. Il ne sera pas condamné à la peine de mort parce que le fils de Sakineh lui aurait pardonné.


"Rajam"

 

Un autre tribunal a rejugée Sakineh pour son "adultère" et l’a condamnée, cette fois, à la lapidation. Aucune preuve n’a pu être apportée et seule "l’intime conviction" des juges les a poussés à prononcer cette condamnation.

Une sentence que la jeune femme n’a pu comprendre ne parlant que l’azéri. Le mot lapidation ayant été prononcé en arabe : "quand le juge a prononcé la sentence, a-t-elle déclaré au Guardian, je n’ai même pas réalisé que j’allais être lapidée à mort car j’ignorais ce que signifiait le mot “rajam”; ils m’ont demandé de signer la sentence, ce que j’ai fait, et quand je suis retournée en prison et que mes codétenues m’ont avertie que j’allais être lapidée, je me suis immédiatement évanouie".

Pour lapider quelqu'un, on l'enterre jusqu'au cou et on lui jette des pierres au visage jusqu'à ce que mort s'en suive.


Quand on lui demande pourquoi un adultère entraine une sentence plus lourde qu'un meurtre, Sakineh déclare : "La réponse est assez simple, c'est parce que je suis une femme et parce qu'ils pensent qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent à une femme dans ce pays. C'est parce que pour eux, l'adultère est pire qu'un meurtre - mais tous les adultères ne sont pas traités de la même manière ; un homme pourra échapper à la prison pour un adultère mais qu'une femme fasse la même chose, c'est la fin du monde pour eux"

 

Mohammad Mostafaei, l'avocat de Sakineh, spécialiste des droits de l'Homme, avait disparu le 24 juillet, après l'arrestation, à Téhéran, de sa femme et de son beau-frère. Amnesty International avait exprimé des craintes quant à sa sécurité.  Il avait en fait rejoint la Turquie à pieds, en voiture et à cheval, avant de recevoir l'aide de l'ambassade norvégienne à Istanbul pour se rendre à Olso.


"Quand l’affaire a été jugée, trois des cinq juges l’ont déclarée coupable avec, pour seule base, leur intime conviction. C’étaient, tous les trois, des religieux. Et des religieux particulièrement fanatiques" a déclaré Mohammad Mostafaei  à Bernard Henri Levy pour le journal Libération.

 

Mobilisation

 

L'Iranienne Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix, attire début août l'attention sur le code pénal iranien dans une interview qu'elle donne  au Guardian : "La Révolution a mis en place une version de la loi islamique qui est extraordinairement dure - même selon les critères du monde islamique - faisant des relations sexuelles extra-maritales un crime punissable par la loi. Sous ce code pénal, la punition pour un homme ou une femme célibataire, coupable de relations sexuelles en dehors du mariage est devenue 100 coups de fouet ; sous l'article 86, la punition pour une personne mariée est devenue la lapidation."

 

Les lettres ouvertes se multiplient dans les journaux étrangers, Times, Guardian... Les politiques français et étrangers se mobilisent signant des pétitions, multipliant les déclarations, prenant activement parti contre la lapidation de Sakineh.

 

Devant cette mobilisation internationale, le régime iranien a diffusé le 11 août dernier une vidéo de la jeune femme voilée des pieds à la tête, ne laissant apparaître qu’un bout de son nez et un œil, "avouant" ses crimes. Le but de cette vidéo : justifier la mise à mort de Sakineh. Son avocat confirme dans The Guardian qu’elle a dû être "sévèrement battue et torturée pour apparaître devant les caméras".

 

Le 15 août, Bernard Henri Levy publiait un article sur son site, "La règle du jeu" appelant à signer la pétition pour empêcher  l’exécution de Sakineh. Libération reprenait l'article quelques jours après. 

 

Le Président Brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, avait proposé début août, l'asile politique à Sakineh, offre qui a été réjetée en début de semaine par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. "La décision relève en dernier ressort de la justice, et les juges sont indépendants (en Iran). J'ai toutefois évoqué (cette offre) avec le responsable de l'appareil judiciaire, et ce dernier n'est pas d'accord (avec la proposition)" a déclaré le président iranien.

 

 L’Iran a appelé les pays occidentaux à ne pas interférer dans ce dossier, en précisant que celui-ci était toujours en cours d’examen... D’autre part, la lapidation pourrait être remplacée par la pendaison…

 

 Entre 1980 et 2010, plus de 150 personnes ont été lapidées. Il semble évident que beaucoup d'autres n'ont pu être "recensés"... Début août l'ONU rappellait "au régime des Mollahs les promesses faites, en 2002 et 2008, quant à l'abolition de ce type de châtiments".

L'histoire de Sakineh Mohammadi-Ashtiani permettra-t-elle de faire évoluer les choses ?

 

Pour ceux et celles qui veulent signer la pétition : http://freesakineh.org

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Combat
commenter cet article

commentaires

Alain Chemel 16/09/2010 17:52


Bechir,
Vous avez une très curieuse argumentation, pour justifier la lapidation d'une femme parce qu'elle s'est peut être un jour trompé de lit. J'ai habité l'Arabie Saoudite il n'y a pas si longtemps et
un père a demandé que sa fille soit lapidée parce qu'elle avait eu un enfant sans être mariée. Et elle a été lapidée à 20 ans.
La Sharia est une et indivisible. Celui qui tue est décapité, celui qui vole a la main coupée et celle qui se trompe de lit lapidée.
Si on appliquait la sharia et pas seulement le déguisement de filles en bonne soeur, il n'y aurait plus beaucoup de musulmans, non!


Captain 02/09/2010 18:14


@Béchir : Si dans le fond, tu es d'accord avec tout ce que j'ai dit, je ne vois plus l'utilité du débat ;)

(PS : Certes, la ménagère occidentale ne peut pas changer grand chose, mais elle peut quand même parler des sujets qui la touchent.)


Béchir 02/09/2010 15:09


Captain, ce que tu essayes de faire passer pour un FAIT n’est autre qu’un grossier préjugé que tu as sur les hommes orientaux. Visiblement aucun de nous n’arrive à comprendre l’autre donc ces
commentaires se révèlent inutiles. Lisez tout simplement l’article que j’ai posté plus haut, il résume à lui seul TOUTE ma position. Lisez le !

Quand on souhaite réellement débattre d’un sujet on ne commence certainement pas par stigmatisé le sujet d’étude. Ce genre de procédé est la porte ouverte à tout les conneries plus stupides les
unes que les autres. C’est exactement ce genre de procédé qu’utilisaient les macho avant la libéralisation de la femme en occident. Ils stigmatisaient toutes les femmes qui réclamaient leur
liberté, les traitant de salopes, de femme de petite vertus et autres qualifications peu gratifiantes.

Captain ce qui est important c’est que sur le fond nous soyons d’accord. Je le répète, l’essentiel est la séparation de la religion et de l’état et la liberté des peuples à décider de leur avenir.
Ce n’est pas la ménagère occidentale qui peut contribuer à changer quoique ce soit et certainement pas à travers une pétition de ce genre. Laissons la tranquille cette ménagère, elle a déjà assez
bien à faire avec son régime bio, son travail, ses cours de yoga, et sa Gay Pride à Stockholm…

Les seules capables de changer l’avenir de la femme iranienne sont les femmes iraniennes elles-même. J’en suis convaincu ! Toute autre forme d’action ou de mobilisation ne peut qu’être assujettie à
une manipulation politique.

PS : Lucile, si mes commentaires ne te plaisent pas sache que je n’en ai rien à faire, ce n’est vraiment pas mon objectif que de te caresser dans le sens du poil. Je donne mon avis point barre.
D’ailleurs si tu te sens fatiguée par la lecture de ceux-ci, tu peux très bien les supprimer, censure moi, tu ne ferai que me donner raison. Quant à ce blog, si ça peut te rassurer, j’ai arrêté de
le lire dès la parution de cet article. Par la suite je n’ai fait que répondre aux commentaires de ce sujet.

PPS : Lucile, si tu te sens fatiguée ne te lance pas dans ce genre de sujets moins futiles la prochaine fois ou bien prévois un stock de vitamines.


Lucie de Paola 02/09/2010 15:16



Je laisse tes commentaires parce que tu serais trop heureux de pouvoir te poser en victime...


De toute façon, tu veux tellement avoir le dernier mot, que je ne doute pas, qu'une fois encore, tu répondras à ce commentaire qui n'appelle pas de réponse.


LUCIE (pourtant c'est écrit assez souvent...)



Captain 31/08/2010 18:00


Béchir, tu n'as absolument rien compris à mon commentaire. Certes, je stigmatise, mais le fond y est : jamais en occident, on oserait punir de la sorte quelqu'un pour de l'adultère. Les causes de
ça sont claires : la religion est trop mêlée à la politique, les hommes au pouvoir sont pour la plupart macho. La société est plus machiste qu'ici. C'est un FAIT.
J'en ai déduis que tu étais musulman à cause de la verve avec laquelle tu défends l'islam. Et si, j'imagine très bien que tu puisses être tunisien est non croyant.
Je ne cherche pas à faire passer les musulmans, les tunisiens ou tout ce que tu veux pour des fénéants, je dis simplement que personne d'autre que les occidentaux ne se bougent.
Le jour où des femmes sortirons dans les rues comme en 68 pour réclamer leurs droits, on avancera peut-être. En attendant, rien ne se fait et les occidentaux font naïvement une pétition qui ne
servira à RIEN.

Ensuite, viennent les attaques à la "moi j'ai deux cultures et Captain n'a pas cette chance". Mais qu'en sais-tu ? Il est certain que tu t'es si bien documenté sur moi que tu parles de moi au
masculin et que tu me penses française. Je ne t'ai en aucun cas attaqué, contrairement à toi qui te permets de me juger sans rien savoir.
Oui, j'ai pensé que tu étais musulman mais ce n'était en rien une critique.


Béchir 31/08/2010 14:33


Tout d’abord, je souhaiterai remercier Captain pour son précédent commentaire. Il est un parfait exemple de stigmatisation que l’on peut voir dans notre société française. De ce fait, son message
va me permettre de rebondir sur de nombreux points. J’en suis ravi !

Il est intéressant de voir comme Captain me stigmatise alors qu’il ne connais rien de moi… Il me voit signer « Béchir un jeune franco-tunisien[…] » et en déduit tout de suite, comme une conséquence
directe, que je suis de confession musulmane ! Première erreur, je ne suis pas musulman et ne crois pas du tout en dieu. Captain prône la séparation de la religion et de l’état mais au fond de lui
il n’imagine pas une seconde qu’une personne française d’origine tunisienne puisse être autre chose de musulmane. Très intéressant, l’hypocrisie en France atteint des sommets !

Ensuite il considère que tout mes précédents commentaires ne se réduisent qu’à une réaction d’auto-défense lorsque l’on prononce le mot « étranger ». Je dois dire que j’ai trouvé cette remarque
aussi stupide que déplacée. Je suis Français ET Tunisien, je ne me considère aucunement étranger en France. J’ai la chance d’avoir eu dès ma naissance deux cultures différentes. Je considère
vraiment cette particularité comme une richesse et je suis désolé pour Captain si il n’a pas eu la même chance que moi.

Ceci étant dit, je souhaite revenir sur le sujet principale qui nous intéresse tous, la prétendu lapidation de madame Sakineh Mohammadi Ashtiani. Ce que je reprochais principalement à la rédactrice
de ce blog (si tant est qu’il faille lui reprocher quelque chose) c’est de passer d’article où elle donne son avis sur différents sujets (la gay pride à Stockholm c’est trop bien !! les pick up
artist sont vraiment trop des connards, les femmes ne sont pas simples à comprendre, etc…) à un article de désinformation sur un fond de bonne conscience.

En effet, cet article, comme je l’ai déjà dit dans mes précédents commentaires, ne nous livre aucune information utile et de plus nous pousse à un simulacre d’action caché sous un semblant de bonne
conscience. Une pétition virtuelle, quoi de plus ridicule ?

Je le redit, avant de vous lancer dans quelconque mobilisation renseignez vous sur le contexte des faits et ne le considérez pas comme une partie secondaire du débat.

Lisez par exemple cet article http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/ce-mensonge-sur-la-lapidation-en-79904 de Jean TAFAZZOLI, un franco-iranien spécialiste de géopolitique au
Moyent-Orient, qui vous donnera une tout autre vision des faits et qui rentre bien en détails dans le problème de fond, à savoir la géopolitique de l’Iran.

Juste un petit mot à Captain. Sur le fond nous somme d’accord, nous prônons tout les deux la séparation de la religion et de l’état et la liberté des peuples à décider de leur avenir. Il est
fortement regrettable que tu en vienne à devoir me stigmatiser et aussi la population iranienne (tu les traite de machiste et de fainéant) pour pouvoir faire passer ton message.

Pour finir je dirais qu’il est intéressant de constater la levée de boucliers que j’ai reçu lorsque que j’ai proposé de recadrer le débat et d’un autre coté comment le commentaire de Captain qui
fait passer tout un peuple pour des fainéants et des machistes fanatiques vivant dans une civilisation arriérée n’a suscité aucune réaction. Décidément il y a des fois où je me demande si les gens
sont vraiment conscient de la tonne de préjugés qu’ils accumulent sur le monde orientale.

PS : Captain le fait que tu es lu quelques textes du Coran et que tu te soit renseigné sur l’Islam ne fait pas de toi un sage en la matière et ne t’autorise pas à juger des autres. Me prétendrai-je
philosophe sous prétexte que j’eusse lu quelques bouquins de Nietzsche, Hegel ou Kant ?


Lucie de Paola 31/08/2010 19:56



Béchir, tu me fatigues.... Je laisse tes commentaires mais je commence à en avoir un peu marre... Arrête de lire le blog s'il ne te convient pas.



Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook