Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 12:00

  

Marc est l'ami d'un ami. Nous nous sommes rencontrés à une soirée et la première chose qu'il m'ait dit a été : "ah, c'est toi la fille qui a un blog qui déteste les Pick Up Artist ?" J'avoue, ça m'a fait rire. Heureusement, que LFPQ ne se résume pas à ça. Marc est un séducteur, il adore les femmes mais il adore titiller les féministes. A chaque fois que nous discutons, je me demande si on va finir par se jeter des assiettes au visage (heureusement, nous parlons essentiellement par chat)

Cette tribune est dédiée aux hommes, donc je publie leurs "pensées", qu'elles me plaisent ou non.

 

Marc

"Eyes on Life Photography"


Ah le féminisme : Voilà ce qui ruine le couple moderne.

Les femmes veulent être un homme. Non, elles veulent être l’égal de l’homme, pardon. Comment être l’égale de quelque chose ou quelqu’un avec lequel on n’a rien en commun ??
Je vous passerai évidemment les détails de toutes ces différences, je vous passerai également pourquoi tout ce rêve n’a d’intérêt que celui de faire parler de vous.

Des expériences, j’en ai trop à raconter, trop qui expriment le rejet profond que je peux avoir parfois de votre comportement. Trop sûres de vous, partant au quart de tour, dès qu’il s’agit de plaisanter au sujet de votre condition naturelle de femme. Ah oui, on peut rire de tout, mais pas des femmes avec des féministes car, pour être sûres, même si elles savent que je peux plaisanter, elles vont « rétablir la vérité », juste au cas où je ne plaisanterais pas. Et pourtant…

Et pourtant, je vous aime, comme, je crois, très peu d’hommes vous aiment !!

Je suis totalement amoureux des femmes, trop même probablement, car peu d’entre vous comprennent qu’on puisse à ce point, tellement, exagérément, excessivement, vous aimer, aimer votre nature, trouver en vous toutes quelque chose à aimer, de vos cheveux à vos pieds, en passant par vos yeux, vos oreilles, votre bouche, votre nez, vos fossettes, votre sourire, votre cou, vos épaules, votre poitrine, petite, grosse, pomme, poire, votre ventre, et là, votre grain de beauté, vos hanches, vos fesses, vos jambes, vos jupes, tailleurs, débardeurs, votre lingerie, votre sensualité, votre charme, vos mouvements doux, tendres, durs, sensibles…

Je suis amoureux des femmes.

Je suis photographe portraitiste et j’ai la chance de côtoyer nombre d’entre vous. Vous me fascinez, vous avez chacune votre particularité et j’aime à aller chercher votre petit quelque chose qui fait que vous êtes cette femme-ci et pas une autre, cette mère, cette maîtresse, cette célibataire, cette femme active, cette femme de tête, cette matriarche, cette afghane, cette marocaine, cette juive, cette bretonne, cette sénégalaise, cette basque.
Pas une seule d’entre vous ne ressemble à une autre et en même temps, de la même façon que les hommes, vous avez vos caractéristiques communes, votre besoin de protection, vos petites manies, votre sens inné de l’orientation, vos petites jalousies qui veulent tout dire.

Et comment ne pas aimer toutes ces petites manies qui nous rendent fous par moment et qui nous font sourire, rire, aimer, toutes les autres fois.

Alors, revenons au préambule, tout de même, vous ruinez le couple moderne.

En fait, vous ruinez, pour le moment, la notion de couple. Tout simplement parce que vous bousculez l’homme dans ce qu’il est depuis des millénaires. Vous le forcez à prendre ses décisions pour lui-même et plus pour deux, vous le forcez à ne plus comptez sur vous pour l’épauler dans sa vie, vous lui retirez le seul soutien absolu dont il a besoin pour survivre. Vous savez ce qu’on dit « Derrière chaque grand homme… ».

Et vous n’arrêterez pas parce que vous ne comprenez pas que vous avez toujours eu le rôle central de l’histoire et que vous le perdez au fur et à mesure.

Enfin, n’oublions pas que tout ça n’est finalement exact, si tant est que vous soyez d’accord, que dans nos sociétés occidentales et libérées.

Probablement que l’histoire du monde attendra encore de nombreuses années avant que cette situation n’existe partout et que la femme devienne, dans la société,  « égalitaire » comme vous le souhaitez.

Nous vivons une transition de mœurs, celle d’un animal qui refuse sa nature profonde et qui veut mettre son intelligence, ses valeurs créées de toute pièce, et son MOI avant toute forme de nature que ce soit.

 

En tous cas, je vous aimerai jusqu’à ma mort !! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Les hommes pensent que...
commenter cet article

commentaires

icha 31/05/2011 22:09


J'ai seulement deux mots à dire: quelle horreur.


CherryCoke 31/05/2011 12:59


Si Clochette (réponse 32) pouvait lire ceci, cela serait formidable, vu que c'est à elle que je m'adresse.
- 75 000 viols en France par an (sur des femmes. les viols sur des hommes ne doivent pas dépasser la centaine).
- Une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint. L'inverse, par an, ça se compte sur les doigt de la main.
- Les femmes, à poste égal et ancienneté égale, gagnent encore 17% de moins que les hommes. (tous postes confondus, la moyenne est à 27% de moins).
- Les centres IVG et plannings familiaux ferment de plus en plus facilement; les médecins préconisent de plus en plus des pilules non remboursées.

Mais j'imagine que tout cela ne va pas te faire dire qu'il y a encore du boulot à effectuer pour la cause des femmes, sous prétexte que tu gagnes bien ta petite vie et que tu ne te fais pas taper
dessus par ton copain.

La vie n'est pas "simple" pour toutes les femmes sous prétexte que l'égalité est inscrite dans la loi. Les féministes se battent pour que cette égalité soit appliquée et respectée. Je suis vraiment
navrée que ça te fasse ronchonner, qu'on se battent pour "toutes les femmes" en ton nom, mais en même temps, ça n'aurait pas trop de sens de réclamer un salaire égal et de meilleures conditions de
vie que pour celles qui auront signé la pétition.

(PS: je rappellerai également qu'il y a cinquante ans, des femmes disaient déjà "oh eh, les féministes, c'est bon là, on a le droit de vote. Alors maintenant arrêtez de réclamer pour nous la
contraception, l'IVG, l'accès aux grandes écoles, la parité, l'égalité de salaire, MOI je ne vous ai rien demandé". C'est marrant comme c'est difficile de faire avancer une société quand les gens
se regardent le nombril et disent "moi j'veux pas".)


Lucie de Paola 31/05/2011 14:17



Rassure toi, les commentaires sont lus (même quand ils ne sont pas écrits ici).


Pour Clochette, il faudrait qu'elle ait coché la case "suivres les commentaires" et je ne sais pas si elle l'a fait. L'auteur de cet article en revanche, devrait les
suivre (enfin j'espère pour lui)


De mon côté, j'ai déjà évoqué les chiffres dont tu parles dans la partie "combats" du blog


http://www.lesfillespensentque.net/article-75-000-femmes-sont-violees-chaque-annee-en-france-61684512.html


http://www.lesfillespensentque.net/article-ivg-46058016.html



mournblade 26/04/2011 12:10


Alors là vous m'épatez.49 post dont certains plus ou moins limites à partir de la position de Marc que je n'ai toujours pas réussi à comprendre même après relecture.
Il ne définit pas réellement ce qu'il entend par le rôle de chacun dans le couple et donc encore moins pourquoi le couple n'a pas d'avenir.
Je me demande encore pourquoi le débat a dérapé sur le féminisme et ses conséquences. Dans le genre sodomisation des drosophiles c'est assez gratiné


Gentleman W. 20/04/2011 16:09


Heureusement il y a ENCORE des hommes sensibles ou alors DEJA des nouveaux hommes qui comprennent les femmes actuelles.

Moi aussi, je les aime, je vous aime, j'aime, je l'aime à en écrire des centaines d'articles sur mon blog !!! Juste pour vous MESDAMES, MESDEMOISELLES !


Paul Sunderland 19/04/2011 17:07


Je vois souvent une chienne de garde, chien-loup de huit mois, gentille comme tout, complètement fofolle mais très timide avec les gens qu'elle ne connaît pas. Ca me fait penser à la blague
suivante.
Question: pourquoi plein de caniches ont-ils été tondus à la Libération?
Réponse: parce qu'ils avaient couché avec des bergers allemands.

Ce n'était pas une blague féministe ha ha ha


Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook