Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 12:00

 

 

Je ne peux que me féliciter de voir que les hommes ont décidé de participer, en nombre, à leur rubrique ! Notons que cette fois, je n'ai pas harcelé Côme et qu'il m'a envoyé spontanément son texte. Les mois passent et mon statut de harceleuse n'est plus.

Enfin presque plus parce que certains hommes font de la résistance : ils promettent depuis décembre 2009 qu'ils vont m'écrire un truc mais à l'aube d'octobre 2010 : toujours rien. (Oui, toi qui lis ces lignes sens toi concerné !!!)




Côme

 

Drague

 

Que demande-t-on à un comédien? De tenir son rôle (la dernière fois que Roméo a débarqué sur scène en costume de Tarzan, ça a fait tout bizarre) et de jouer de sa créativité pour l'habiter pleinement et ce, de façon originale (ça n'intéresse plus personne de voir un gars en culotte bouffante déclamer "mehou, ouha, n'ays-jeuh donc tant vaïcu que pour cette inffff ! âmiiie !" en louchant sur un crâne humain - ou un truc de ce genre, quoi).

 

Transposé à l'homme, que cela donne-t-il ? On veut, d'un positionnement ultra convenu, obtenir des choses extraordinaires. Eh bien moi, ça, je ne sais pas faire. La dernière fois que je suis parti sur un plan drague, par exemple, j'ai déclamé "les ho ! mmes meurrrrent et ne sont pas ! zheureux" en slip kangourou, eh bien ça n'a pas fait fureur. Bon. Passons.

 

La part de libre-arbitre qui nous est laissée pour choisir l'homme que l'on veut être est donc - vraiment- minuscule ; mais les attentes plus qu'élevées. Comment s'en sortir ??? Je ne traiterai pas tout le sujet (il faut en garder un peu pour les autres, et puis si j'avais la réponse ultime je serais George Clooney), mais je tenterai au moins de répondre à deux questions.

 

L'homme hétérosexuel a-t-il le droit à l'esthétique?

 

La réponse est clairement NON. Trois exemples argumentatifs (c'est bien structuré, hein ?) :

1. http://funambuline.unblog.fr/2010/06/19/manucure-bicolore/.

Je trouve celui en violet-doré particulièrement beau - et, oui, j'ai parcouru les 20 premiers articles de ce blog quand je suis tombé dessus.

2. Parfois, lorsque je m'abandonne à mes rêves fantasmagoriques, je visualise le Pont des Arts par une nuit silencieuse, sur lequel je prendrais mon élan pour faire des pointes de petit rat de l'opéra.

3. J'aimerais être tailleur à mes heures perdues, quoi de plus magique que d'être capable de créer?

 

Alors ! On débriefe maintenant.

Sur l'exemple 1 : un mec a-t-il le droit de trouver beau un vernis à ongles?

2. Arrêtez de croire que "fantasmagorie" renvoie à l'érotisme, ce mot veut dire "spectacle extraordinaire" et c'est tout ; mais un homme qui veut danser sur le Pont des Arts, c'est bizarre ou c'est pas bizarre?

3. Ca se passe de commentaire, la seule fois où j'ai osé évoquer la chose on m'a regardé avec des yeux en forme de soucoupe volante, avant de me demander, timidement, si j'avais évolué récemment dans mes préférences sexuelles.

 

Autrement dit, la réponse à cette première question est sans appel. On ne peut pas faire le choix de l'esthétique et continuer à être considéré comme hétérosexuel. Ce conditionnement social de la sensibilité à la sexualité est inacceptable, mais il existe bel et bien.

 

L'homme a-t-il le droit à l'égalité hommes-femmes ?

 

Eh bien pas du tout, mais alors pas du tout. Comprenez que lorsqu'un des plateaux de la balance décide de son propre chef de remonter à l'équilibre, il y a fort à parier que l'autre plateau, qui ne s'attendait à rien, se casse la gueule. Qui plus est, le premier plateau sait où il veut aller mais le second ne sait ni où le premier va, ni où cela lui mènera, lui. Ce n'est que justice sans doute, après des siècles de domination mâle il fallait bien qu'un autre équilibre prenne place ! Et la rupture / le choc sont souvent nécessaires à l'avènement du changement. Mais une dimension sociale immémoriale a vacillé et d'un coup, d'un seul, pour l'homme, c'est le doute absolu.

 

Hier : tous les hommes étaient des brutes et toutes les femmes, soumises ; ils n'usaient pas d'une panoplie d'attentes polymorphes mais avaient des exigences simples. Pas bien sympa, mais lisible et prévisible. Aujourd'hui : les femmes modernes aiment les hommes qui sont mâles et velus, ou timides et effarouchés ; les mecs bodybuildés qui en ont dans la cervelle, les galants qui ne sont pas machos, ceux qui font le premier pas (mais putain, s'il y avait UN truc à abroger, c'était bien ça !) sans être "cash", ceux qui savent être fleur bleue sans être évanescents, les hommes qui aiment les femmes mais n'aiment pas trop les femmes quand même, qui sont performants et romantiques, virils sans odeur de transpiration, capables d'aller boire avec leurs potes sans revenir bourrés, ont un job valorisant et rémunérateur tout en restant disponibles, sont bien dotés mais savent s'arrêter avant le pancréas, respectent l'indépendance des femmes mais continuent de leur tenir la porte, etc., etc., etc.

 

Alors j'anticipe tout de suite le commentaire de Chipoutou27 qui me dira "mais au Moyen Âge aussi, mon gros, la femme avait des exigences, d'où tu sors?". Non. D'une, tu n'y étais pas pour le voir. De deux, moi si (jusqu'à preuve du contraire). De trois, si "de deux" se vérifie, à mon époque les hommes avaient toujours raison donc museau, et si "de deux" ne se vérifie pas, j'invoque la mauvaise foi et bien retorse sera la femme qui me le reprochera.

 

Pour conclure sur ce point, mon propos est le suivant : organisme monocellulaire, l'homme n'était pas préparé à l'avènement de la femme moderne kaléidoscopique, chamarrée, versatile, mutine, perchée sur des 10cms ou en converses, etc. - ce qui nous achemine vers la question bonus de cette note de blog : L'homme est-il trop simple pour la complexité de la femme ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Les hommes pensent que...
commenter cet article

commentaires

bigmumu 03/10/2010 10:52


Ouais, je retrouve pas mal de réflexions personelles dans cet article. Au moins ça prouve que je suis pas tout seul à penser ça. Qu'est ce que ça soulage. :p
Ha oui, heureusement que toutes les filles n'ont pas le même niveau de complexité et les mêmes attentes, dès fois on a la chance de tomber sur une qui sort un peu de ce schéma récursif.


Captain 02/10/2010 11:51


Je pense que l'homme et la femme ont chacun une complexité différente.
Par contre, au Moyen-Âge, la dame avait des exigences ! D'où l'amour courtois. (ça me fait penser que je dois faire un article là dessus ce week-end)


BM 02/10/2010 00:01


en fait on est hommes et femmes très complexes...voilà y'a pas de jaloux. Peut être que ça vient du fait qu'on se pose trop de questions? NANNNNNNNNNNNN....jamais trop...


Célibataire et Stupéfiante 01/10/2010 17:37


Pour la question bonus: j'ai envie de dire que c'est l'homme qui est trop complexe pour la simplicité de la femme!


Lucie de Paola 01/10/2010 18:43



Vaste débat ;)



Maxime.V 01/10/2010 15:10


J'ai eu du mal à accrocher au début mais plus j'ai avancé dans ma lecture plus je le trouvais interessant!
Et oui nous somme trop simple pour la complexité des femmes.


Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook