Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 00:00

 

 

J’avoue qu’il m’est impossible d’expliquer pourquoi les femmes sont généralement attirées par les connards. En revanche, ce qui est sûr, c’est qu’au bout d’un certain temps, on se rend compte que les mecs bien existent et que c’est avec eux que nous avons envie d’être.


 

Baiser Doisneau

 

Le sujet des connards est un sujet sans fin. Je vous invite à aller lire la prose de "Vous faire hurler" sur le sujet. Enfin un homme qui ne se prend pas la tête... et surtout qui voit assez juste !

On pourrait faire une encyclopédie en plusieurs volumes sur les connards. Celui qui n’a qu’une idée en tête : nous sauter alors qu’il sait que nous en attendons beaucoup plus ; celui qui nous trompe avec toutes les nanas qui passent ; celui qui nous fait croire qu’il est amoureux alors qu’il s’en fiche complètement ; celui qui après nous avoir sautées s’empresse d’aller le consigner dans son petit cahier noir avant d’aller se vanter auprès de ses potes…

 

Bref, on pourrait s’étendre sur le sujet pendant des heures. Les blogs leur accordent une importance démesurée, moi incluse. Je me suis donc dit que cette fois ci, j’allais parler des mecs bien !

 

Parce que grande nouvelle : les mecs bien existent ! Evidemment ils sont plus discrets, moins prétentieux et moins show off que les connards. Du coup, on en entend moins parler.

 

Les mecs bien ne cherchent pas à nous prouver à quel point ils sont merveilleux et formidables, ils le sont naturellement. Malheureusement nous sommes tellement habituées aux baratineurs que ça nous prend un peu plus de temps pour nous en rendre compte.

 

Les mecs bien n’ont pas besoin de (se) prouver quoi que ce soit, ils aiment être amoureux et ne flippent pas à l’idée d’être en couple, ils sont là quand ça va et sont également là quand ça ne va pas. Ils ne mentent pas, ne nous manipulent pas… Ils savent nous rendre heureuses.

 

Alors oui, les filles sont attirées par les abrutis, baratineurs,  pseudo séducteurs mais au final, elles tombent amoureuses de ceux qui auront su conquérir leur coeur (et pas juste leur corps). Et pour celles qui doutent, relisez cet article ou bien celui là !

 

Ceux qui comptent et qui compteront dans notre vie ne seront pas les connards croisés rapidement mais les hommes bien qui auront su nous faire vibrer sur le long terme, pour les bonnes raisons.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Ah... Les hommes...
commenter cet article

commentaires

Jean-Charles 21/02/2012 12:27

Salut Lucie,

Je découvre ton blog après avoir dévoré ton livre et je dois dire... encore plus que l'humour et la finesse des mots, j'ai adoré sa construction !

Voici donc mon premier commentaire, sur article qui date un peu mais que je trouve fondamental. Tu as tout dit dans le titre (très bien trouvé mais c'est une habitude ici), par contre il y a
quelques petites choses qui poussent à réagir, aussi bien dans l'article que dans les commentaires. Ma pensée sur le sujet :

Oui les filles sont attirées par les connards, mais pour leurs qualités viriles et charismatiques : sûr d'eux, meneurs, imprévisibles... rarement pour leur côté connard.

[Selon moi le connard n'est pas show off mais bien authentique, ce qui le rend d'autant plus dangereux]

Ce que tu décris comme le mec bien fait parfois penser au mec trop gentil, c'est-à-dire gentil à défaut d'être autre chose. S'il est sincère et loyal, ce genre de mec a deux défauts qui font fuir
les filles : réservé et prévisible. Vous avez toutes connu ce mec qui dès le premier rencard vous bombarde de compliments, est toujours d'accord avec vous... Vous avez l'impression d'avoir déjà
gagné, vous vous faites chier et vous partez.

Enfin la 3ème catégorie, la perle rare : le mec bien. Loin d'être discret, il est selon moi aussi viril que le connard et aussi sensible que le gentil.

La source du problème : les mecs magnétiques/charismatiques sont constitués à 80% de connards et 20% de mecs bien ! Ensuite tout devient très simple...

Les filles, surtout quand elles sont jeunes, sont plus attirées par les connards que par les (très nombreux) gentils.

Sauf qu'au bout d'un moment elles se rendent compte que pour construire sa vie, il vaut mieux un mec un peu trop gentil mais sincère qu'un connard qui ne fait pas attention à elle.

La question qui revient le plus chez mes amies de plus de 23-25 ans : comment je fais pour trouver un mec bien ? et accessoirement le garder mais c'est une autre histoire...

Les connards jouent de leur pouvoir d'attraction.

Les mecs gentils qui en ont marre de rien chopper observent jalousement les connards et décident de faire comme eux. Ils constatent une amélioration (pas difficile de progresser quand on part de
zéro) ce qui renforce leur croyance erronée qu'il faut se comporter comme un connard.

La boucle est bouclée...

En tous cas j'étais content de trouver cet article car il confirme ce que disent mes amies, mes dernières copines, et ce que je pense aussi... les connards passent, les mecs bien restent :)

Lucie de Paola 14/03/2012 12:46



Bonjour Jean Charles,


Désolée pour le retard dans ma réponse... En tout cas, je suis contente de voir que les mecs biens lisent le blog (mais je n'en doutais pas hein!)



AdH 20/02/2012 15:08

J'adore cet article pour deux raisons : d'abord il vient créditer ce que je dis depuis 3 ans sur les connards (à savoir qu'ils ont la préférence de la gente féminine). Ensuite il s'inscrit dans la
totale inconscience d'époque sur les problèmes sociétaux, particulièrement sur la séduction.

Pour le constat, combien de filles autour de moi sont passées par la case "connard" ? Des menteurs, batteurs, jaloux maladifs, mais dotés de tellement TELLEMENT de qualités à côté.
Je ne les compte plus.

Et combien d'heures à geindre, à se plaindre, à rester tout de même et renvoyer EN PLUS aux amis (dans les bons moments) qu'"il a aussi des qualités incroyables mais tu le connais pas" et dans les
mauvais que c'est affreux c'est affreux.

A cause de cette inconscience totale et généralisée sur le sujet, que croyez vous qu'il se passa ? Les mecs bien en ayant marre de se faire rouler dessus dans le commerce bas de la libido ont
commencé à singer les connards : en série.
Pick-up artist que ça s'appelle. Et regardez les chiffres de leur bizness, c'est faramineux!

La première fois qu'un mec éduqué par une féministe voit ce genre de littérature, il est révolté. Et puis un jour de guerre las, toujours célibataire quand un pote embrouilleur est à sa troisième
conquête de la semaine (comme Barney Stinson qui fait tant rire, n'est ce pas) qui lui dit "de ne pas se prendre la tête" i.e. de se foutre complètement de la dignité de l'Autre, on essaie.

Et ça marche. Cela putain de marche, des attitudes apprises, des poses, des manières de faire, un putain de manuel pratique d'accroche avec résultats à la clé. Bien plus que TOUS les conseils vides
et foireux des filles genre "sois naturel". La première vérité qu'on apprend dans ces manuels c'est que deux critères ouvrent les vannes du succès féminin : la richesse/le pouvoir, la beauté
physique. Amis moches et pauvres, vous êtes mal dans ce monde !
Désolé pour la grossièreté mais la gente féminine ne peut pas d'une part porter le constat d'un tel chantier (préférence aux connards) et en même temps dire "il suffit d'attendre, un mec bien et
tout ira mieux". Pourquoi ne pas essayer les mecs bien dès le départ, et comprendre en quoi le connard correspond genre EN PLEIN DANS LE MILLE au modèle du produit de consommation, dont on se
plaint, dont on râle sur le prix mais qu'au final on achète, on jette et on passe au suivant ? Soit l'équivalent affectif du modèle de vie proposé autour de nous.

Il est teeeeellement confortable du point de vue d'une fille de pouvoir attendre le mec bien, tout en se plaignant de la pelletés de connards triballé dans son pédigree voire actuellement dans son
lit. Pendant ce temps, les mecs bien regardent les connards dans l'opulence et veulent en être...
Un mec bien qui resterait droit, intègre, même charmant, drôle, beau pourquoi pas, s'il ne la ramène pas, s'il ne marche pas ostensiblement sur la dignité féminine ne peut rien espérer sauf du
hasard très très très flottant.

Arrêtez l'inconscience, sortez du mensonge libéral du tout consommable ambiant, cicatrisez les névroses et vous verrez, les mecs bien, y'en a partout autour de vous. Simplement, le bien ne fait pas
de bruit.

J'ai été un mec bien, j'ai été un connard, j'en suis revenu. Je sais qu'en cas de rupture, la solitude m'attend. Longtemps. Mais plutôt crever que de rebaigner dans l'indignité et la veulerie du
mensonge qui pourtant fait recette partout, y compris dans l'imaginaire féminin de l'époque.

Heureusement, il existe des filles et des femmes honnêtes et en paix pour admettre également ce mensonge qui ne produit que du mal.

Nicolas 01/10/2011 16:13


Je suis assez d'accord avec l'article. Je nuancerais en disant que souvent les mecs biens et les connards sont les mêmes personnes. Les moments de la vie, les déceptions (et oui les hommes aussi
peuvent souffrir) font parfois agir autrement... Pas toujours comme il faudrait. Mais même un connards peut tomber très amoureux et devenir un ange qui veut le bonheur de sa femme? Non?


Stéphane 10/08/2011 21:25


Oh oui, je sais, l'article date un peu, et ma réaction arrive tard. Mais venant de découvrir le blog, je fais c'que j'peux, hein....
Donc. D'accord avec l'ensemble des arguments ci-dessus. Plus une chose : les connards/quetards font de l'ombre aux mecs "biens". Si, si. Non point que je me considère comme une homme bien, mais au
moins, j'estime ne pas faire partie de la catégorie "gros baufs/décérébrés". Des défauts, oui, des tares, non, que diable ! Notre société aimant bien mettre en avant la connerie, voire même la
glorifiant, et ces dames ayant la curieuse (pas tant que ça, mais bon) habitude de "tomber" dans les pièges énoooormes tendus par les machos de base, les hommes "biens" (ou à peu près) ont
beaucoup, mais alors beaucoup de mal à être acceptés en tant que "non-queutard de base"; on (les mecs à peu près bien) est victime -si, si, victime !- des abrutis qui vous pourrissent la vie et qui
vous font penser que "tous les mecs sont pareils etc.". Du coup, quand on s'avance vers une dulcinée à coup de pensées sincères et de sentiments honnêtes, on est quand même mis au ban, car,
forcément, un homme sincère, ben non, c'est pas possible. Et ben si, c'est possible.
Voilà. Je tenais à dire ceci haut et fort, et je profite allègrement et sans scrupule de cet article pour affirmer que oui, je suis un homme, un vrai, et oui, je sais être sincère, y compris dans
mes aspects les plus négatifs, et oui je ne suis pas parfait mais moi, je le sais et ça aide pour s'améliorer. Na. Pouet.
Sur ce. Il y aurait beaucoup d'autres choses à dire. Qui sait, un jour......
Premier commentaire sur ce site. Un peu bâââclé certes, mais en espérant pourvoir faire mieux rapidement.
Sur ce.


Elsa 15/12/2010 11:33


Tu as des élans romantiques, mais les connards sont quand même bien sympathiques pour pimenter nos déjeuners entre filles. Rien de plus fédérateur qu'un bon connard à dégommer entre copines :)


Lucie de Paola 15/12/2010 11:37



LOL !!! Mais sans les connards ce blog n'existerait même pas... Je les remercie chaque jour d'exister et d'empoisonner ma vie et celle de mes copines ;)


Je te confirme, les déjeuners ou les pauses gouters ne seraient pas pareil sans eux...



Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook