Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 12:00

 

 

Normalement, je ne publie pas deux articles dans la catégorie "Les hommes pensent que..." si rapidement, mais j'avais envie de faire une exception. L'avantage de gérer toute seule son blog, c'est qu'on fait ce qu'on veut ! Je ne connais Edward que par sa plume. Son blog érotique "Fantasmes singuliers" parle de sexe, de désir et bien évidemment de fantasmes. Il a très gentiment et rapidement répondu à mon invitation. 

Je lui avais cependant demandé de me faire un texte un peu plus soft que sa prose habituelle, ce qu'il a fait admirablement ! Je trouve que son analyse de la pensée féminine est souvent juste et pertinente... A vous de juger ! 


Parce qu'il fait une réelle distinction entre sa vie réelle et sa vie virtuelle, j'ai accepté de ne pas mettre sa photo.... et du coup, c'est lui qui a choisi l'illustration de l'article. Notons qu'elle est beaucoup plus sulfureuse que celle que j'aurais pu choisir !


 

  EdwardMariee

 


Le jour du mariage est-il le jour où toutes les femmes fantasment ? La mariée ? Les soeurs de la mariée ? La mère et la belle-mère ? Les tantes, les cousines, les grands-mères ? les copines, les demoiselles d'honneur ? J'ai tendance à dire que toutes fantasment.

 

La mariée fantasme

 

La mariée fantasme, c'est une évidence.

Certaines ont fantasmé le prince charmant et le mariage dès leur plus jeune âge. Devant le miroir, avec un mouchoir ou une taie d'oreiller pour mimer le voile de la mariée... ou dans la robe de mariée de maman qui sent bon la poussière du placard (madeleine de Proust de certaines), c'est très jeune que débutent les fantasmes. Le mariage, à 7 ans, c'est le rêve incarné. Les fillettes rêvent déjà de leur amoureux et de la fête du mariage, le jour où elles seront à leur tour LA princesse puis LA reine de la soirée.

Un peu plus tard, au moment de l'adolescence, le mariage est soit un but lointain, soit détesté car symbole de l'hypocrisie de l'amour éternel et de la religion, inadapté dans le monde instantané presse bouton j'aime / j'aime pas de cette génération Facebook.

 

Mais au moment où se réveillent les hormones (ou les turpitudes administratives après la première naissance), même les dernières célibataires endurcies rêvent du couple comme idéal de vie. "Je ne veux pas d'un homme dans ma vie" sonne en fait comme "Je ne veux pas d'un homme qui n'en vaudrait pas la peine, sauras tu être celui qui me fera oublier tous mes égarements, tous les autres hommes, passés, présents et futurs ?"

 

Puis, il reste quelques irréductibles. Parmi les quadra en couple non mariées, je n'ai vu aucun couple de mon entourage où le refus du mariage venait de la femme. Même les motardes endurcies y cèdent et laissent le jean-casque-cheveux en pétard pour un chignon-robe de mariée tant honnie quelques instants auparavant.

 

Et les fantasmes sexuels de la mariée autour du mariage ? Il faut bien en parler, puisque mariage rime avec nuit de noce, puis voyage de noce ... La nuit de noce n'est pas toujours une nuit où l'on fait l'amour. J'ai eu des récits de tant de jeunes mariés épuisés de la tension des préparatifs, de la cérémonie, de la soirée qu'il se sont effondrés presque tout habillés. Dommage êtes vous tentés de dire ? Oui et non ... Parce que le meilleur est à venir : le voyage de noce. Que ce soit à l'île de Ré ou à Venise, aux Seychelles ou à Vegas ... le voyage de noce est le moment de tous les fantasmes de jeune fille. De nombreux jours ensemble à ne rien faire d'autre que se regarder dans les yeux : des préliminaires officieux sur la plage, du temps pour les préliminaires officiels dans des baignoires ou list royaux, des lieux magiques et une horloge qui est arrêtée sur l'heure de la sieste ... toutes les mariées rêvent de tels débuts dans la vie la bague au doigt.

 

La mère et la belle-mère fantasment aussi 


La mère réalise par procuration son rêve, trouver un homme qui saura continuer à protéger son petit bout d'chou. Et oui, le cordon n'est jamais vraiment rompu entre mère et fille. Et son rêve, c'est de trouver un homme pour sa fille, suffisamment fort pour être apte à la protéger, et pourtant qui laissera une place privilégiée à elle, la mère de la mariée, la grand-mère préférée qu'elle s'imagine déjà être dans quelques mois.

 

La belle mère, quant à elle, affronte ses fantasmes mais aussi des angoisses. Elle a enfin marié son fils. Pourvu qu'elle soit grand-mère rapidement. Elle rêve d'une petite fille. Son rêve : aussi belle que la mariée, aussi intelligente sur son fils (si, si ... faites les parler). Son petit garçonnet va définitivement partir. Tanguy ou un brin indépendant qui ne revenait que pour faire laver son linge, il restait encore son petit bout d'chou. Même si ces dernières années, les études ou le boulot peuvent éloigner définitivement un fils du quotidien de sa mère, il revient toujours comme le fils prodigue, au moins à Noël. Mais voilà, on le lui vole définitivement. Il ne reviendra jamais plus pareil. Bientôt même, Noël se fera sous un autre sapin et ce sera elle qui devra se déplacer. On lui fera peut être même sentir qu'il faut qu'elle prévienne. Et il est même fort probable que ce petit garçonnet se rapproche de l'autre grand-mère... la future grand mère préférée ...

 

La petite soeur rêve

 

La petite soeur voit la grande partir. Enfin. Mais elle, elle devient transparente le temps du mariage, et probablement aussi si une naissance arrive vite. Mais cette petite soeur rêve aussi, de vivre la même aventure en mieux. D'ailleurs, elle a déjà vu tout ce qu'il y avait à rectifier pour que son propre mariage soit encore plus à l'image de ses rêves de princesses.

 

Les demoiselles d'honneur sont dans la féerie

 

Les petites filles d'honneur sont des princesses. Habillées comme des princesses, elles entrent les premières dans l'église, ou juste après la mariée la traîne dans les mains. Toutes les mamies viennent les embrasser et les couvrir de compliments. Elles affirment à 3 ou 4 générations (les copines, la mariée, sa mère, la grand mère, ...) qu'elles se marieront un jour aussi et que ce sera au même endroit. Comment pourraient elles affirmer autre chose, cette journée a été une journée de rêve ...

 

Les copines fantasment aussi ... oui, surtout les copines

 

Les copines, mariées ou non, fantasment aussi... mais, c'est là que ça devient intéressant... Le mariage, et surtout l'enterrement de vie de jeune fille, provoquent de telles poussées d'hormones, que les filles accompagnées seront enivrées de désir et chaudes comme la braise après deux coupes de champagne, et que les célibataires chercheront de la compagnie pour la nuit ou pour la vie, et pour le jour de l'enterrement de vie de jeune fille, avec ce qui leur tombera sous la main.

 

Avez vous déjà regardé les filles lors des enterrement de vie de jeune filles (les mecs sont pathétiques, surtout au moment du strip tease). Sur la dernière décennie, j'ai vu la quasi totalité de mes amis et amies se marier (religieusement ou pas), et célébrer quelques semaines auparavant ce franchissement d'étape par un rite de passage, l'enterrement de vie de garçon et de jeune fille... Et de mon oeil qui a été, selon les circonstances, un rien affûté, d'autres fois trop vitreux, j'ai pu observer que les fantasmes et donc les intentions des filles ce soir là sont de tout autre ordre que le simple songe fantasmatique, mais bien de l'ordre de la transgression, de la pulsion, du passage à l'acte.

 

Lors d'un enterrement de vie de jeune fille, point de tabou (c'est le jeu), point de témoin (le futur mari est censé être dans une autre fête). La future mariée, grimée, est le centre de toutes les attentions ... Et parmi les autres filles, quelques unes au fur et à mesure de la soirée, se rapprochent d'un mâle ou même de plusieurs ... C'est la soirée de tous les vices, toutes les extravagances sont permises. Sexe sous influence (alcool ou cigarettes Afghanes), fantasme de l'inconnu (généralement un ami d'un futur marié qui fête son enterrement de vie de garçon au même endroit), fantasme du trio (une fille qui allume deux mecs, un mec qui allume deux filles), fantasme de l'amour dans l'escalier (généralement l'escalier de l'immeuble voisin), l'amour dans la voiture (dans le parking voisin) ...

 

Regardez bien la prochaine fois : les mariages sont le jour où se cristallisent les rêves des femmes de tout âge,  les enterrements de vie de célibataire sont des nuits de fantasme et de débauche, pour toutes les filles, et surtout pour celles qui ne sont pas la future mariée.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Les hommes pensent que...
commenter cet article

commentaires

Miss Terrieuse 15/11/2010 15:23


Oui, j’avoue avoir fantasmée sur mon mariage.
Oui, ça a été le plus beau jour de ma vie émotionnellement.
Oui, ma nuit de noce fut unique en son genre et pleines de surprises.
Oui, 9 ans plus tard je ne regrette absolument pas d’avoir épousé l’homme que j’aime et d’être sa princesse tous les jours.
Le bonheur conjugal, ça existe encore, croyez-moi.


Lucie de Paola 15/11/2010 19:06



Mais heureusement que ça existe !!! :)



13/08/2010 01:44


Tu ne connais Edouard que par sa plume mais quelle plume !!!! Me voilà accroc à son blog qui sait eveiller les sens féminins de façon assez remarquable.... Prenez en de la graine messieurs, cet
homme là sait parler aux femmes...


Maxime.V 24/06/2010 08:33


Un bon article.


Lucie de Paola 25/06/2010 09:00



:-)



Celine DeParisALondon Events 23/06/2010 15:15


La photo va bien avec le sujet si je puis me permettre :) Tellament bien ecrit que je me sens toute chaude...enfin je m'entend bien !!!
Merci pour cet article, et tes idees ma Lucie PoutouxXx


Lucie de Paola 23/06/2010 22:58



Tu peux te permettre ! C'est le choix d'Edward et ses idées ;)


Ma seule idée a été de lui dire de venir sur LFPQ !



Captain 23/06/2010 12:40


J'aime beaucoup cet article... Mais est-ce vraiment sur le mariage que nous fantasmons ? Ou sur l'idée de sécurité qui en résulte ?


Lucie de Paola 23/06/2010 22:58



Un peu des deux je pense...



Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook