Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 12:00

 

Sur Internet tout le monde (ou presque) a lu ou entendu parler de Janine di Giovanni. Elle a fait couler beaucoup d’encre en écrivant pour Newsweek des absurdités sur la France telles que le lait qui coûterait 6 euros le litre ou les paquets de couche gratos quand on est jeune maman…

Les internautes ont commencé à fouiller sur le web pour retrouver des articles de Madame di Giovanni et j’ai vu plusieurs fois passer « Nous vous apprendrons à faire l’amour à nouveau » publié en 2009 pour « The Guardian ».

J’ai tellement ri que j’ai voulu partager cette merveille avec vous.

 

couple lit

  

Tous les passages en italique sont des traductions de l’article. 

 

Et que ça saute !

 

Janine nous raconte qu’après son accouchement, une sage-femme lui a prescrit des séances de rééducation du périnée. Choquée par cette pratique, « Je suis trop puritaine pour vous expliquer dans quoi je me suis embarquée » dit-elle, elle se demande à quoi ça sert. « C’est pour pouvoir refaire l’amour et retomber enceinte rapidement. Et faire plein de bébés » lui dit une amie.

 

Je me demande OÙ ces femmes sont allées chercher cette explication ? Peut-être que c’est plus sexy que la vérité ? Attention, je me lance dans des explications glamour.

Toutes les femmes enceintes (et celles qui se sont un minimum renseigné) savent que la rééducation du périnée est importante pour prévenir une descente potentielle d’organes plus tard. En effet, cette rééducation s'occupe des muscles qui soutiennent les organes contenus dans le bassin, à savoir le rectum, le vagin et la vessie. Ça évite aussi les fuites urinaires. J’avais prévenu que ça allait être sexy.

 

Chère Janine, avant de refaire l’amour, assurez vous que vous pouvez rire sans mouiller votre culotte par inadvertance. On ne sait jamais, ça peut être utile.

 

Pour info, toutes les femmes n’ont pas besoin de rééducation périnéale. C’est un bilan avec un(e) kiné qui vous le dira.

 

Procréez !

 

« Vous avez besoin d’un moyen contraceptif ? » me demanda une sage-femme le lendemain matin. Était-elle sérieuse ? Non merci. Mais avait-elle du Valium ?

 

Nous comprenons donc que notre amie Janine ne risque pas d’avoir de relations sexuelles avant un moment ou ne sait pas qu’il est possible de tomber enceinte à son retour de couche. J’avoue que j’aurais adoré qu’elle tombe enceinte avec un bébé en bas âge.

Alors qu’elle trouve complétement dingue qu’on puisse penser à refaire l’amour juste après avoir accouché, elle trouve tout à fait normal de réclamer du Valium.

 

Chère Janine, vous êtes la caricature de l’Américaine flippée qui a besoin d’être sous médoc pour vivre une vie normale.

 

T’as vu tes seins ?

 

Au lieu d’essayer d’allaiter, ce qui est mal vu en France parce que ça déforme votre poitrine, j’aurais dû tout faire pour plaire à mon mari.

 

Comme je le disais dans un article précédent, la France est un pays plutôt pro-allaitement. A l’hôpital, on vous encourage à allaiter et il n’y a aucune information sur le lait infantile (les publicités pour le lait 1er âge sont d’ailleurs interdites), quand vous ne souhaitez pas donner le sein, on vous parle quand même de la « tétée de bienvenue ».

 

Chère Janine, en France, jamais personne dans le corps médical ne vous parlera de l’esthétique de vos seins. En revanche, ils s’attacheront à la santé de votre bébé. Sauf si vous vous adressez à un chirurgien plastique.

 

 

De l’origine des choses

 

Janine est décidemment très choquée par cette histoire de rééducation périnéale. Selon elle : « cette technique a été inventée pendant la Première guerre mondiale, lorsque tous les jeunes hommes étaient tués et que les jeunes femmes devaient procréer le plus rapidement possible des petits Français. »

 

J’avoue que je ne m’étais jamais demandé quelle était l’origine de cette pratique. Essentiellement parce que je m’en fiche complétement. Mais comme ma copine la journaliste américaine n’a pas mentionné de source, je suis allée faire un petit tour sur Google. Ne voulant pas faire une thèse sur le sujet, j’ai trouvé quelqu’un qui l’avait fait. Enfin c’est un mémoire de M2 mais ça nous ira.

 

« Dispositifs et résultats d’enquête pour garantir la sécurité et la qualité des soins de rééducation périnéale féminine » soutenu par Hélène Bouchet. Merci Hélène, j’ai appris plein de choses grâce à toi.

 

« C’est un gymnaste suédois, le major Thure-Brandt, qui fit apparaître en 1844 pour la première fois la notion de gymnastique gynécologique. Il devient alors le promoteur d’une méthode qui a recours à certaines manœuvres de massage consistant en une mobilisation de l'utérus accompagnée de certains mouvements des membres inférieurs qui enrayent les hémorragies ou les favorisent »

 

Nous sommes donc bien avant la première guerre et les volontés natalistes de la nation française.

 

Janine, Janine, Janine… une fois de plus ton imagination débordante t’a menée loin, bien loin de la vérité.

 

Ventre plat

 

Une fois la rééducation du périnée terminée, vous pouvez faire des séances d’abdos avec votre kiné. Là encore, il ne faut pas s’imaginer des séances de crunch comme dans les salles de sport. Les exercices qu’on pratique sont faits pour renforcer le tonus musculaire complétement détendu après la grossesse de votre ceinture abdominale.

 

C’est pourquoi, évidemment, les Françaises rentrent dans leur jean moulant un mois après avoir accouché.

 

J’observe mon ventre à mois +6 et je m’interroge. Serais-je la seule Française qui n’a pas perdu tous ses kilos après sa grossesse ? Serais-je la seule qui ne peut pas rentrer son ventre dans un jean moulant ? Si ça se trouve, je ne suis pas Française en fait. Je ne vois pas d’autre explication puisque Janine a dit que je devrais rentrer dans un micro jean depuis 5 mois déjà.

 

« Française » : n.f. Jeune poule pondeuse intéressée

 

Les Françaises tombent rapidement enceinte, encore et encore (plus vous avez d’enfants en France, plus l’État vous donnera d’argent. Vous aurez de l’argent pour tout, des couches aux soins médicaux).

 

Evidemment que les Françaises tombent rapidement enceinte. Elles font de la rééducation périnéale et des abdos pour plaire à leur mari. Toutes celles qui galèrent pour avoir un bébé apprécieront.

Chères lectrices, pourriez-vous avoir la gentillesse de me dire OÙ je dois m’inscrire pour avoir des couches gratuites jusqu’aux 3 ans de ma fille ? Ça m’intéresse et comme il semble que Janine y ait eu droit, je ne vois pas pourquoi pas moi.

 

Elles n’ont pas de cellulite ou de vergetures parce que, en grande majorité, elles ont des enfants quand elles sont jeunes.

 

Le truc des vergetures c’est que personne ne sait comment les prévenir/combattre. Il semblerait que ce soit davantage lié à un problème hormonal qu’à une question de peau. L’âge que vous avez ne joue donc pas puisque même des adolescents (fille ou garçon) peuvent voir apparaître de jolies zébrures roses/violettes sur différentes parties de leur corps.

Ma source est ma gynécologue et une endocrinologue à qui j’ai posé la question.

 

Question bonus : c’est quel âge « jeune » ?

 

Minces, sexy et autoritaires, vive les Françaises

 

Oh et elles ne prennent pas de poids quand elles sont enceintes. La prise de poids maximum autorisée est de 13 kilos et la plupart ne les atteignent même pas.

 

Mais absolument Janine. En France on ne grossit pas quand on est enceinte. Moi même, je n’ai jamais été aussi svelte que pendant ma grossesse. Mon ventre n’était qu’une illusion d’optique pour pouvoir m’asseoir dans les transports en commun. D’ailleurs on en riait avec mes copines de cours d’accouchement. « Ahahah ! J’ai pris 3 kilos et je suis à 8 mois de grossesse. Quand je pense aux Américaines qui prennent toutes du poids alors que nous non. C’est tellement formidable d’être Française ! »

 

 

Je vous épargne la fin de l’article où dans le désordre, les Françaises n’ont pas besoin de faire de sport, elles gueulent sur leur enfant en les insultant, les petits Français savent manger des escargots dès l’âge de 5 ans et disent « bonjour Madame » dès qu’ils rencontrent des étrangères.

 

Bref, si j’étais Janine, je me réincarnerais en Française lors de ma prochaine vie. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Babylove
commenter cet article

commentaires

elikxir 20/02/2014 23:31

Elle a réussi à mettre la barre plus haute que ça : http://mozaikdiaries.wordpress.com/2014/01/05/point-bullshit/ ! Chapeau bas à Janine, son prénom la prédestinait à de grandes choses... en France
! J'ai adoré ton article de A à Z : merci !!

ladymarlene 13/01/2014 10:10

Non mais c'est pas possible, c'est encore plus énorme que ce que j'avais déjà lu !

Mince, je me suis fait avoir, ma fille a 12 ans, j'ai toujours du ventre et des vergetures. Je dois pas être français non plus.
Et ma soeur, aujourd'hui décédée qui a adopté une petite fille car elle ne pouvait pas avoir d'enfants ne devait pas l'être non plus. Quand je lis qu'en plus, c'est une correspondante de guerre
réputée, c'est navrant.

Mathilde 10/01/2014 12:39

Pardon, "votre" article... Lapsus - j'aurais certainement aimé l'écrire avec autant de sagacité!

Lucie de Paola 10/01/2014 19:14



Pas de soucis, j'avais deviné ;)



Mathilde 10/01/2014 12:38

Bravo! Mon article est drôle, intelligent, "tongue in the cheek" et fait du bien après toutes ces âneries...

Lucie de Paola 10/01/2014 19:15



Merci, contente que ça vous ait plu :)



Laure 10/01/2014 08:23

Ben au moins, j'ai hâte d'être enceinte, moi qui avait peur que ça me déforme le ventre et de devoir faire du sport, me voilà donc rassurer! Merci Janine :)

Lucie de Paola 10/01/2014 19:17



Hum... Je suis au regret de te dire que la grossesse déforme le ventre puisque tu vas avoir un bébé qui, au final, devrait peser dans les 3,5 ;) Mais je t'assure que tu t'en fous complétement
d'avoir un gros ventre pendant et après parce que ton bébé est le plus important (et le plus beau bien sur).



Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook