Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 12:00

 

 

L'amitié homme-femme est possible. La seule vraie question est : le sexe apparaît-il toujours à un moment ou à un autre dans la relation ? S'il est gay, le problème est réglé... Je pense qu'effectivement, les amis avec lesquels il n'y a jamais eu aucune ambiguïté sont rarissimes, mais c'est possible. Disons que, dans 95 % des cas, il y a toujours un des deux qui se posera la question, même furtivement, même 30 secondes...

Merci à celles et à celui qui m'ont répondu !


 

Ceux avec qui il  ne s'est rien passé

Caroline : C'est mon meilleur pote parce que : je lui raconte tout comme à une copine fille
- il me donne son point de vue de copine ET de garçon ce qui est très utile pour nous, les femmes
- on s'aid(ait) dans les soirées : il rameute pour moi et je rameute pour lui
- on se remonte le moral comme des frères et soeurs

- nous avons des conversations asexuées donc sans peur du jugement  de l'autre ou de la manipulation. Nous n'avons pas l'intention de nous séduire, on a plus envie de se protéger mutuellement
- on a le même sens de la fête et de la vie  
- on a traversé des galères ensemble et ça, c'est fondateur

Stéphanie : C’est mon meilleur ami parce que je peux tout lui dire sans que ça pose la moindre ambiguïté.

On se connait depuis suffisamment longtemps pour rester silencieux et savoir ce que l’un ou l’autre pense… On se comprend peut être à cause de parcours identiques, car on a connu des soucis identiques.

Je ne suis pas quelqu’un qui se confie beaucoup, mais j’ai toujours eu plus de facilité avec un homme, j’ignore pourquoi mais c’est comme ça !

Et je pars du principe que si pour l’un ou l’autre tout est clair, aucune ambiguïté, alors une belle histoire peut commencer ! Et mon meilleur ami est mon meilleur conseiller quand on parle de mecs !

Brigitte : on fait des déjeuners de filles...
on parle de nos amours, de nos désamours...
on parle de tout et de rien...
on pleure de rire, on pleure tout court...
je connais ses coups de cœur, ses soucis...
il aime les femmes....trop parfois....
j'ai connu celles qui ont traversé sa vie
je l'ai connu heureux, malheureux, fou d'amour
il est toujours là même quand je ne l'attends pas
il me console quand je suis triste
me fait rire comme personne
il me dit que je suis jolie et je le crois
il sait garder les secrets
on partage beaucoup, on s'aime très fort, il est l'un des piliers de ma vie
il s'appelle Bruno et c'est mon meilleur potes depuis bientôt 30 ans…

Myriam :  C'est mon meilleur ami parce que je l'aime, il m'aime, je suis toujours là pour lui, il est toujours là pour moi, je n'ai pas envie de coucher avec lui, il n'a pas envie de coucher avec moi, normal il est gay !!

Ceux avec qui ça peut être/a été border line

Kazie : C'était mon meilleur ami parce que nous ne venions pas du même horizon. Je l'avais connu quatre ans avant, parce qu'il fréquentait une de mes amies. Je l'ai soutenu le long de leur rupture et je n'ai jamais ressenti le besoin, ni l'envie de sortir avec lui. Bien sûr, il a un physique avantageux et moi aussi, mais nous deux, c'était impossible. Il était un peu comme un grand frère pour moi, il me protégeait et me soutenait dans les passages difficiles. Pour moi c'était pareil et la petite routine qui s'était installée entre nous nous a permis de passer de bons moments et d'en traverser glorieusement d'autres.

Avec mon bac et le début de mes études, son changement de travail et des horaires plus astreignants nous ont un peu éloignés l'un de l'autre. Cependant il prenait de temps en temps de mes nouvelles pour s'assurer que j'allais bien. On devait se revoir un après-midi. Il n'est jamais venu. Il m'a dit  qu'il avait peur de faire quelque chose de faux, parce qu'il était en manque et que j'étais jolie. J'ai refusé ses avances et après avoir attendu 3h dans un café, j'ai laissé passer.

Il aurait dû me rappeler, ne l'a jamais fait. Comme explication, il m'a dit que je m'étais trop attachée, qu'il ne méritait pas mon amitié et que nous n'échangions que des banalités. Jusqu'au dernier moment, j'ai tenté de récupérer notre amitié, en vain. Il m'a demandé de l'oublier. Comme si on pouvait oublier quelqu'un qu'on considérait comme son meilleur ami... J'en garde un souvenir amer.

Sabrina : J'ai un ami, un très bon ami, cela depuis presque 20 ans ... Pourquoi est-ce mon ami ? Peut être parce qu'avec lui il est aisé de se sentir soi même et de ne pas avoir le besoin de cacher ses défauts.


C'est un ami qui n'a jamais été amant même s'il nous est arrivés de nous embrasser quelque fois ... Sensation étrange d'ailleurs, peut être est ce pour cela que nous ne sommes qu'amis. Le fait que lui sache tout de moi, et moi de lui, sans aucune retenue, sans aucune cachoterie, cela implique l'impossibilité d'une histoire ...

Il y a eu de nombreux différents, de nombreux désaccords dans cette relation et pourtant aujourd'hui encore il est là, présent, ami. Et il est évident, pour lui comme pour moi, que rien ne viendra nous briser même s'il lui est arrivé de me faire énormément de mal dans sa façon de me dire certaines choses, peut être même qu'il m'est arrivé de lui en vouloir ... Et je ne dis pas que la réciproque n'est pas vrai ! Etre soi, implique, également, ne pas prendre de gants ...

Triste constat que je fais en écrivant ces quelques lignes : faut-il donc ne pas être soi même pour espérer construire quelque chose ? Devons nous seulement nous "vendre" ? (j'entends ne laisser paraitre que le meilleur de nous même). N'y aurait-il pas d'intérêt à vivre avec quelqu'un que nous connaissons trop bien ?

Alors oui, une amitié "homme-femme" est possible, complètement possible bien que je sois convaincue qu'à un moment donné on doit éprouver le désir de se lancer dans une relation avec son meilleur ami ... simplement parce qu'avec lui, tout semble tellement plus facile.

Un point de vue d'homme

Maxime : C’est ma meilleure amie parce que j’ai une confiance totale en elle. J’ai plus de confiance en elle qu’en n’importe qui d’autre. Je peux tout lui dire et avoir un jugement franc et direct. On a eu une relation assez ambigüe pendant un temps, "Est-ce que je l’aime ou c’est juste de l’amitié ?" jusqu’à ce qu’on en parle et qu’on mette les choses au clair. Ce que j’aime chez elle c’est la qualité que j’apprécie le plus chez un être humain à savoir la franchise. Si elle à des reproches à me faire, elle n’hésite pas quitte à se disputer. Pour moi un(e) meilleur(e) ami(e) c’est quelqu’un qui œuvre pour votre bien qu’importe les conséquences. Elle a toujours fait ce qu’elle jugeait bon pour moi, parfois en se trompant mais toujours dans l’intention de faire au mieux pour moi.

 

Si je ne devais garder qu’une seule personne dans mon entourage ce serait elle. On peut avoir des délires des crises de fou rire sans raison apparente pour les autres, mais il suffit d’un regard pour qu’on repense au même souvenir et qu’on "parte en vrille". Ce que j’aime chez elle c’est que je peux m’asseoir à côté d’elle et discuter puis ne plus rien dire pendant quelques minutes parce qu’on a pas besoin de parler pour se comprendre. C’est une relation très fusionnelle parce qu’on a plusieurs points communs, mais aussi plusieurs différences ! Je ne rechercherais pas une version féminine de moi mais une personne à part entière à la fois comme moi et complètement à l’opposé. J’ai besoin qu’elle me surprenne de temps à autre.

 

Malgré la distance qui nous sépare on arrive à garder le contact (texto, mail, facebook, msn et lettre) mais son absence m’a permis de me rendre compte d’une chose : si quand je suis avec elle, les mots sont parfois inutiles, quand je suis loin d’elle les mots le sont toujours autant. On dit avoir besoin de son (sa) meilleur(e) ami(e) parce que c’est bien de la présence de cet être cher dont on a vraiment besoin. Juste le besoin d’avoir quelqu’un avec qui on peut se laisser aller et laisser tomber toutes défenses car on ne craint rien avec cette personne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Et vous
commenter cet article

commentaires

La Brunette 13/06/2011 11:37


Les histoires d'amitiés sont parfois plus belles que les histoires d'amour.


Kin 17/11/2010 09:28


Je crois que l'amitié est possible à condition qu'il n'y ait aucune attirance physique au départ. Par exemple, une fille vraiment très belle ça me paraît déjà plus dur pour elle car elle va attirer
beaucoup plus. Ce serait intéressant d'avoir le point de vue des filles objectivement très belles. J'ai lu quelque part que les hommes pensent que si la fille est très jolie (et bien gaulée aussi,
ne nous mentons pas !) alors l'amitié devient plus dure.

Malgré ça, même avec les filles qui ne m'attiraient pas il arrivait toujours un moment où on se posait la question.

Mais dans mon cas j'ai toujours trouvé que développer une amitié tuait l'attirance. C'est plus une histoire de comportement : pour séduire il faut être drôle, mystérieux, adopter une attitude
totalement différente. Quand on est amis on est présent pour la personne, on partage beaucoup, au final on connaît bien (trop pour aimer ?) la personne.

J'ai lu les témoignages et je pense que ceux qui ont "dérapé" ont peut-être toujours ressenti quelque chose envers leur ami(e) même si c'était plus ou moins conscient.

Du coup je me pose une question : connaître une personne et être toujours présent ne tue-t-il pas l'attirance et donc l'amour ?


Kazie 13/11/2010 22:06


Ah ben c'est marrant, parce que j'ai vu mon cher ancien meilleur ami hier soir par hasard. Déjà il n'a pas daigné me saluer alors qu'il était à 3m de moi. Et j'ai remarqué également qu'il avait
régressé encore plus. Ca fait plaisir de se rendre compte que je n'ai rien perdu et que j'ai évolué. (Ca rassure son ego surtout...)


Lucie de Paola 15/11/2010 07:53



Quel crétin...



marigotine FWI 11/11/2010 11:55


Bonjour "loveuse" en compétition
Je vais cliquer dessus tous les jours et espère que tes votes vont grimper, j'ai mis un lien sur mon blog et je te souhaite le meilleur des classements. Au fait quand est ce que les votes sont
arrêter? Amitiés Viviane (Marigotine)


Lucie de Paola 11/11/2010 12:50



Merci beaucoup :) Les votes s'arrêtent le 30 novembre... il reste donc encore un peu de temps !



Domi 11/11/2010 11:02


peut être un peu long mais enrichissant


Lucie de Paola 11/11/2010 12:50



Je n'ai pas voulu couper les témoignages envoyés :)



Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook