Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 12:00


Un peu de douceur et d'amour pour cette nouvelle édition de "Et vous ?" Voici un best of de vos plus gestes les plus romantiques, les plus belles déclarations d'amour... Comme quoi les hommes romantiques, ça existe ! De quoi remonter le moral !

"There ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you"

Caroline : J'étais en week-end chez une copine à Marseille et je flashais sur un de ses potes. Je sentais bien qu'il se passait quelque chose entre nous mais pas de baiser. Il m'a ramenée à l'aéroport et on s'est quittés comme ça.
De retour à Paris, une lettre est arrivée où il me déclarait sa flamme : j'étais une princesse, il avait eu la révélation en me voyant et il fallait absolument qu'on se revoit. Quelques jours plus tard en sortant du bureau, j'ai reçu un sms "retourne toi" et il était là, juste devant moi !
Les semaines passent et il m'envoit un nouveau message : "gare de l'Est quai n°5, 3ème poteau au niveau de la voiture 12". J'y suis allée et à cet endroit précis, il y avait petit mot "pour une princesse..." ! Il était passé par Paris en coup de vent et n'ayant pas eu le temps de me voir il avait quand même voulu me dire qu'il pensait à moi.

Filippo : J'étais encore ado et je vivais dans le sud de la France. J'étais tombé amoureux d'une fille qui passait ses vacances en Grèce. J'ai emprunté de l'argent à mes parents et à mes amis le vendredi matin et je m'envolais le soir même pour Athènes. J'ai dormi sur le port et pris le bateau le lendemain. Après 6 heures de traversée, je l'ai enfin retrouvée et nous avons passée 3 heures ensemble ! Ensuite j'ai dû rentrer chez moi.

Chloé : J'étais en vacances avec une amie. Lors d'un week-end elle m'a présenté son meilleur ami qui passait dans le coin. Juste avant qu'il ne reparte, à 700 kms de là ou nous étions, il m'a embrassée. A ce moment là, j'ai su que c'était l'homme de ma vie.
Une semaine passe, pas de nouvelle. Quand un matin le téléphone fixe de ma maison de vacances sonne. "Au fait je voulais te dire quelque chose" me dit-il. Je me suis tout de suite dit qu'il regrettait notre baiser, qu'il avait rencontré quelqu'un d'autre...

Il était au bar PMU de mon village à 500m de ma maison !!!

On s'est retrouvés sur la plage et aujourd'hui nous sommes les parents d'un petit garçon de 5 ans !

"I hope you don't mind that I put down in words, How wonderful life is while you're in the world"

François :
Le rendez-vous amoureux avait été délicieux. Difficile de quitter ma future femme. Nous étions sur le trottoir situé en face de son travail.  Impossible de s'arracher l'un l'autre. Mais elle s'éloigna enfin et me laissa seul, sur le trottoir, le coeur gros. Je la vis rentrer dans l'immeuble puis elle disparu tout à fait. Je m'apprêtais à me faire avaler par une bouche de métro quand une musique attira mon attention. Dans la rue d'à côté, un orchestre de tziganes (trompette, grosse caisse, tuba, violon) jouait à plein tube. Tout à coup une idée ! Et contre quelques billets, j'arrangeais la chose. Et c'est ainsi, en plein coeur d'un après-midi, que l'orchestre se positionna sous les fenêtres de ma belle, faisant un barrouf de tous les diables et semant l'incrédulité parmi ses collègues, tous à leur fenêtre et ne comprenant pas vraiment la raison de ce concert improvisé. Ma future n'était pas à sa fenêtre, elle. Elle me dit plus tard qu'elle pleurait d'émotion dans son bureau.

Philippe :
J'ai peint sur le mur en face de chez elle que c'était une Princesse. et je lui ai fait livré le jour suivant une robe que j'avais crée pour elle. Le seul problème c'est que ce mur était classé monument historique... Heureusement je ne me suis jamais fait attrapé !




Suprise, surprise...

Adriana :  La veille de la St Valentin tombait un jeudi soir. J'étais chez mon amoureux en train de lui dire que je n'avais aucune envie d'aller bosser le lendemain. L'air de rien il m'a dit : "ne t'inquiète pas, demain tu n'iras pas travailler". Un peu perplexe, je rigole. "Non, non je t'assure, c'est la St Valentin donc tu n'iras pas au boulot." Il avait tout organisé avec une de mes amies. Il avait posé une journée de congé, s'était arrangé avec ma boss pour que je sois également libre et avait réservé nos billets de train et un superbe hotel pour le week-end. C'était magique !

Manuella : Je vivais à NYC et mon amoureux était à Paris. Le jour de mon anniversaire je l'appelle de mon bureau, comme tous les jours, et reste des heures à discuter avec lui. Un livreur de Fed Ex frappe à la porte. Ne voulant pas raccrocher, je demande à mon chéri d'attendre et mets le téléphone sur haut parleur. J'explique au livreur qui essaye de me refourguer ses colis, qu'il fait une erreur par ce que je n'attends aucune livraison ce jour-là. Il insiste. Agacée, je regarde le nom sur les paquets. C'est bien le mien. Je signe le récipissé et l'employé de Fed Ex, intrigué, reste dans le bureau pour voir ce qu'il y a dedans. Mes collègues ont, elles aussi, arrêté de travailler et attendent que j'ouvre mes colis. Dans le premier : un vase contenant 25 roses rouges, et une carte avec un mot de mon chéri. Je suis au bord des larmes. J'ouvre le deuxième colis. Une carte d'anniversaire accompagnait un coffret de chocolats de Hévin avec des déclarations d'amour sur chaque chocolat.
Toujours au téléphone, et sur haut parleur, mon homme a assisté à toute la scène en ne disant rien pour ne pas gâcher l'effet de surprise. Sans doute mon plus bel anniversaire.

Patricia : Quand nous nous sommes mariés, mon mari avait très envie d'un bébé mais moi je n'étais pas prête. Et puis un jour ma boss m'annonce qu'elle est enceinte et j'ai la révélation. J'ai arrêté la pilule sans en toucher mot à mon amoureux. Quand je suis tombée enceinte il était en déplacement j'en ai donc profité pour lui faire une surprise.
J'ai réservé la plus belle table de mon restaurant préféré. Je l'y ai invité le soir de son retour, nous étions alors à quelques jours de Noël. Nous devions accéder au restaurant par un petit bateau. Il y avait des chants nordiques qui s'entendaient depuis le site. Les décorations de Noël du restaurant se reflétaient dans l'eau du lac, c'était magique. Arrivés à terre, nous avons était accueilli par une longue et magnifique tombée de neige - c'était mon amie, responsable commerciale du lieu, qui l'avait organisée.  Au moment du dessert, le serveur a amené son assiette sous une superbe cloche, et lui fait découvrir un petit cadeau. Mon mari m'a regardé d'un air étonné.
Il l'ouvre. Il le déplie. Il me regarde. Et il pleure, submergé par le bonheur.
C'était un petit body taille naissance.


"I've been having dreams and visions, in them you're always standing, right beside me"


Laurence : Avec mon cher et tendre on s'est connus il y a 17 ans sur notre lieu de travail. A l'époque, nous étions tous les deux en couple. A l'occasion de son mariage une collègue de bureau invite tout le monde à un apéro. Mon cher et tendre comptait sur cette occasion pour me faire des avances. Moi, à mille lieux de tout ça, je préparais mes vacances (je partais le lendemain pour 1 mois en Guyane retrouver des copains en forêt amazonienne). Naturellement ma valise n'était pas faite et mon décollage était prévu à 6h du matin.
J'arrive au mariage, félicite la mariée, m'enfourne 2 coupettes de champagne, swingue sur le dancefloor et vers 2h du matin, j'annonce que je pars. Mon cher et tendre me propose de me raccompagner chez moi. 3 amies sautent sur l'occasion pour squatter la voiture.
Avec un naturel déconcertant, il propose de raccompagner tout le monde avant moi ! (Géographiquement j'étais la plus près de là ou nous étions). Nous voilà donc à faire le tour de Paris : moi, les yeux sur ma montre à calculer le nombre d'heures qu'il me reste à dormir, lui complètement paniqué à l'idée de se retrouver seul avec moi. Il s'arrête devant ma porte, je sors et lance un "merci et bonnes vacances !!!!" en claquant la portière. Je monte chez moi, prépare ma valise et me mets au lit (il est aux environs de 4h30 du matin). Et là, le téléphone sonne !
lui : "ça te dirait d'aller boire un verre ??"
moi : "..........."
Je suis partie en vacances sans aller boire un dernier verre !!
Deux mois plus tard, je lâchais mon appart pour allez vivre avec mon copain de l'époque, mon cher et tendre cherchait un appart pour emménager avec sa copine, je lui fait visiter mon petit F1 et tout ça s'est terminé joyeusement sur la moquette !!!!! 17 ans déjà...


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Et vous
commenter cet article

commentaires

Alicia 20/11/2009 21:51


Le message que mon mari m'aenvoyé après notre rencontre au ski alors qu'il n'avait pas pris mon numéro de téléphone et que je désespéré il m'a envoyé un texto où il avouait ses regrets de ne pas
avoir osé m'inviter pour la soirée et qu'il étant heureux de m'avoir rencontré et d'avoir passé la journée avec moi. Du coup on c'est appelé tous les jours, 3 jours après cette rencontre il m'a dit
un "je t'aime" improbable auquel je n'ai pas pu répondre mais auquel j'ai cru et 10 jours plus tard je suis parti en vacances chez lui et on ne c'est plus jamais quitté. Aujourd'hui nous sommes
mariés


morganne 09/11/2009 13:24


moi aussi , celui qui m'a le plus touché c'est celui de Patricia !


Lucie de Paola 09/11/2009 13:27


Ca donne envie de faire pareil si on attend un bebe ;)


flo 04/11/2009 15:00


Halala ça fait rêver..... on croit toujours que ce genre d'histoires n'existe que dans les comédies romantiques !


Lucie de Paola 04/11/2009 15:03


Ca m'a mise de bonne humeur de lire les témoignages, de les retravailler un peu pour certains et de les relire.... J'ai même eu une petite larme à l'oeil pour
l'histoire de Patricia...


Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook