Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 12:00

 

Lorsque j'ai passé mon appel à témoin pour cette nouvelle édition de "Et vous ?" j'étais hyper enthousiaste ! Je me suis dit que j'allais crouler sous les réponses. Tu parles... J'ai dû insister, vous menacer, vous harceler pour obtenir des histoires. Mais quand vous vous êtes décidés, vous avez été très nombreux à me répondre !

MERCI beaucoup à tous d'avoir joué le jeu ! Grâce à vous, cet article est absolument génial ! (Je peux le dire, c'est vous qui l'avez écrit avec vos histoires) Je n'ai évidemment pas mis vos prénoms !

J'en profite pour  remercier mon chat qui ne m'a jamais mise dans une situation délicate..


 

CHAT

 

 

La fellation n’est pas toujours une bonne idée

 

J'avais 25 ans, j'étais folle amoureuse du garçon avec qui je vivais et nous avions instauré un jeu complètement débile mais qui nous faisait mourir de rire. On s'était acheté une boîte de jeu "Ouistiti" (les singes empilés dans un arbre et qui ne doivent pas tomber). Bref, à chaque ouistiti tombé, un fond de Tequila cul-sec !

Au bout d'une heure d'une partie effrénée, nous avons pimenté le jeu. En plus de boire cul-sec notre fond de verre, il fallait faire un gage !!

Évidemment, je perds pour la 30ème fois, et là il me demande de sortir avec lui sur le palier et de lui faire une petite gâterie. Ok....pas de problème...il devait être 4 heures du matin, nous voilà donc partis dans la cage d'escalier, moi avec mon verre à la main et lui (sait-on pourquoi ?) avec les ouistitis accrochés à l'arbre, j'exécute mon gage et d'un coup d'un seul, le voisin de palier sort (habillé et prêt à partir) .....et nous demande ce qu'on fout là ? Sans se démonter on lui réponds qu'on fait une partie de "ouistitis".

PS : (non mais imagine moi à genoux avec un bras levé pour tenir mon verre et lui debout avec les ouistitis à la main !!!!)

NdLucie : si j’imagine je rigole deux fois plus…


 

Mes débuts en terme de sexe oral ont été quelque peu laborieux. La première fois que j'ai fait une gâterie à mon premier petit ami, je n'avais pas idée du temps que cela pouvait prendre pour le faire venir (je ne concevais d'ailleurs pas de ne pas y arriver) alors quand au bout d'une quinzaine de minutes je n'étais toujours pas parvenu à mes fins, je ne sais  quelle idée saugrenue m'a traversé le cerveau, j'ai collé mon œil sur son tuyau pensant que je verrai arriver la chose, et ce qui devait arriver arriva, je me suis pris un jet de semence dans les mirettes. Quand il a eu fini, Boy friend inquiet de mon silence  me demande "ça va ?" et pour toute réponse a obtenu un "ça piiiiiiiiique!",  la honte absolue.

Côté cunni, ça n'a pas été plus glorieux. J'avais déjà éprouvé du plaisir mais jamais d'orgasme, jusqu'au jour où je tombe sur un jeune homme particulièrement adroit, sauf qu'on était sur une mezzanine et que la décharge de plaisir a été tellement forte que je me suis relevée d'un coup et me suis pris la poutre apparente de plein fouet dans le front et suis restée sans connaissance pendant deux ou trois minutes. Et je ne parle pas du bleu que j'ai justifié par une porte dans la gueule sans grande crédibilité.


 

J'ai eu une liaison avec un homme marié qui avait eu la brillante idée de se faire tatouer le prénom de l'idiote qui lui avait dit "oui" sur la hanche (sûrement pour se rappeler où il devait rentrer après en avoir sauté une autre). Un caprice indélébile qui m'obligeait à pratiquer la fellation dans une position particulière pour ne pas avoir de violentes envies de rire ou de mordre...


 

Une charmante et romantique fin de soirée... Nous rentrons un soir, un peu éméchés, après un apéro digne de ce nom, motivés pour finir la soirée olé olé et s'endormir comme des sacs, en sueur et éreintés.

J'envisage et entreprends la petite gâterie qui fait plaisir quand au bout de quelques minutes mon alcoolémie me rattrape soudain, que la salive se fait acide et que l'envie de vomir m'empêche même de prévenir le môssieur que je vais devoir m'absenter quelques instant pour aller gerbouiller dans les toilettes.... J'avais prévenu : du romantisme ! Pas fière à mon retour dans la chambre... heureusement que c'est mon mec et qu'il m'aime pour le meilleur et pour le pire ;)

ahhhh les ravages de l'alcool...

 

 

Les chats ne sont pas les bienvenues


 

Avec un de mes ex on a voulu tenter quelque chose de nouveau, il a voulu que je lui bande les yeux et faire ça dans sa voiture qui était dans son garage. On s’excite et vient le moment fatidique où je lui mets un bandeau. Nous recommençons notre petit jeu et d’un coup un fou rire me prend impossible de m’arrêter, peut être le fait de le voir comme ça, enfin après 30 minutes de fou rire on décide de s’arrêter histoire de reprendre mes esprits. Quelques minutes après nous recommençons mais sans le bandeau ( un fou rire suffit ) tout ce déroule a merveille jusqu’au moment où on entend un bruit a l’extérieur on n’y prend pas garde. C’est là que j’entend des bruits de pas sur le toit de la voiture, évidement je stress, et là, le chat de mon ex surgit sur le capot de la voiture, je hurle le chat s’enfuit a toutes jambes en emportant mon excitation…


 

Moment coquin avec mon chéri sur le canapé, on se déshabille, il me caresse, on va un peu plus loin. En pleine levrette, mon chat ne trouve rien de mieux que de venir ... lui lécher les fesses ... Et forcément, ça, ça casse tout. Fou rire général et le chat fini dehors et nous, on retourne regarder notre film ... Vive les chats ;)


 

Le plein air…


 

Un voyage en Espagne avec le mec du moment ... Une nuit alors que nous nous promenions sur le bord de la plage, nous avons trouvé un petit coin sombre et l'idée a germé de suite. Nous nous sommes cachés dans un renfoncement derrière les grosses poubelles qui se trouvaient sur le bord de la route ... Nous avons commencé notre affaire et un bruit et une lumière jaune sortis de nous ne savons où nous a fait sursauter, tous les deux complètement débraillés pour ne pas dire nus comme des vers ... Le temps de récupérer nos affaires, de nous habiller comme nous le pouvions, pas toujours simple d’être sûr que c'est bien son slip que l'on a récupéré dans le noir hein ... Une poubelle qui bouge et des éboueurs qui nous font face, morts de rire !

Oui, les poubelles sur le bord de la route, nous aurions du y penser !


 

Mon copain vivait chez ses parents, moi chez ma mère donc les options restaient limitées, à moins de s'offrir l'hôtel ... Bref, nous nous sommes éloignés de la route pour gagner les champs, début de soirée en été, le temps plutôt agréable, nous avons décidé de marcher un peu. Une fois revenus à la voiture, les embrassades entraînant bien d'autres choses, nous nous sommes retrouvés sur le capot de sa voiture jusqu'à ce que l'aboiement d'un chien se fasse entendre ... Le temps de glisser dans l'herbe et de jeter un oeil que je puis reconnaître mon grand père en balade avec son chien !

Je croyais que l'on avait réagi vivement et que nous étions passés inaperçus et ce, jusqu'à ce que je passe rendre visite à mon grand père deux jours plus tard ... Il m'a raconté avoir surpris un couple en train de ... sur le capot d'une voiture et qu'il ne parvenait pas à comprendre comment on pouvait en arriver là ! J'avais honte, pensez bien ! Cependant, je ne sais et ne le saurais sans doute jamais ... M'a-t-il reconnue ce soir là ?

 

 

J’étais parti en week-end avec ma copine en camping. On était dans une tente dans un petit patelin où on ne connaissait personne.

La première nuit se passe normalement sous la tente enfin rien d’inhabituel. Le second jour, on se balade et découvrons un parc avec de magnifiques arbres, notamment un très grand saule pleureur. Nous sommes allés le voir de plus près puis avons continué notre balade.

Au retour la nuit tombait déjà et nous avons du repasser par ce parc. Ma copine à eu alors l’idée de me plaquer contre le saule pleureur pour m’offrir une petite gâterie.

Debout contre l’arbre tout se passait très bien… C’est une idée très intéressante… si des passants ne s’étaient pas invités à la petite fête. Un couple a traversé le parc à la « conclusion » de ce moment. Heureusement les branches basses nous dissimulaient.

Bon on a dû repartir en vitesse mais de retour au camping on a pu faire passer toute cette frustration… Sous la tente cette fois !


 

Hum…


 

J'avais 18 ans, après une soirée bien arrosée je me couche... vers 07h00 je me réveille, et je sens la chaleur de mon mec à côté de moi... je caresse sa tête, je sens son crâne rasé que j'adore toucher... ça chauffe, ça chauffe, la lumière du jour arrive petit à petit, nous nous embrassons, nous caressons, c'est genre torride et LA je constate qu'il ne s'agit pas du tout de mon mec mais de son meilleur ami (qui a la même coupe de cheveux...) Je m'éloigne d'un coup et fais mine d'etre en train de dormir, genre c'était un rêve... personne n'en n'a jamais rien su...mais si j'avais su ce qu'il se passerait après avec mon mec (fin de l'histoire il me trompe tout ça) je n'aurai pas hésité une seule seconde à poursuivre ce délicieux moment...


 

Cela faisait presque 2 mois que je vivais chez lui et j'avais remarqué (le mot n'est pas trop fort), qu'il y avait une énorme baisse de nos activités sexuelles.

Cela ne venait pas de ma part mais plutôt de la sienne... Un jour, alors que j'étais seule dans son appartement, je me suis mise à fouiller un peu partout, bien mal m'en a pris, je tombe sur un carton rempli de cassettes dv. Chaque cassette portait un prénom de fille........ là je m'affole, je cherche la mienne... que nenni ! (je précise que nous n'avions jamais filmé nos ébats, donc j'en déduis que c'est à mon insu qu'il aurait filmé quelque chose).

Impossible aussi de visionner les cassettes pour voir ce qu'elles contenaient.

Je n'ai jamais su ce qu'il avait filmé, ce fut une des raisons de plus de prendre la poudre d'escampette !" 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Et vous
commenter cet article

commentaires

Yummy Lily 01/02/2011 20:59


Merci pour ces charmantes histoires qui ont égayé ma soirée ♥


Kazie 01/02/2011 10:10


La première histoire est vraiment une perle. Je pense que j'aurais pu trouver aussi bien sur certaines histoires, mais c'est vrai que celle qui me fait toujours autant triper, c'est bien celle que
je t'ai envoyée (et qui ne figure pas). Enfin bref, hilarant.


Lucie de Paola 01/02/2011 21:06



Je garde la tienne pour un autre "Et vous ?" ;)



Philippe 31/01/2011 23:44


Parole, parole é parole


Jim de Vous Faire Hurler 31/01/2011 22:04


Si j'avais eu un peu de temps j'aurais raconté comment j'ai attrapé la copine d'un pote sur un rocher dans une forêt au petit matin avec la rosée qui me rafraichissait les testicules et les oiseaux
qui chantaient (très appréciable pour un grand romantique comme moi). En plus cette histoire a une morale parce qu'elle s'est pris une grande baffe en rentrant chez elle et moi j'ai eu le dos
bloqué pendant une semaine.


Philippe 31/01/2011 19:59


Pas bien l'adultère! La preuve les chats n'aiment pas ça ;)


Lucie de Paola 31/01/2011 21:42



Voilà pourquoi j'en ai 1 ;)



Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook