Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 12:00


Je ne connais pas du tout Olivier. Un jour j'ai reçu un mail me disant : "J'ai découvert il y a un petit moment votre blog, et je dois avouer que je le lis avec plaisir. Je me permets de vous contacter car je voudrais soumettre une réflexion, un point de vue sur un sujet bien précis."

En pièce jointe un texte... que j'ai trouvé pas mal du tout et qui change des idées préconçues...

Et voilà comment Olivier a atterri dans la rubrique "Les hommes pensent que..."

 

Olivier


Olivier

 

En tant que simple et pauvre mâle, bougre attiré par la gent féminine je crains que vos dessous aussi dentellés, soyeux, colorés, affriolants soient-ils ne me font mais alors, aucun effet, aucun frémissement.

 

Je ne veux pas dire par là que je ne suis pas insensible à vos formes, mais imaginer, voir une femme en sous-vêtements, en lingerie fine, ne fait pas partie de mon désir le plus premier.

Pour en avoir maintes fois parlé avec des amies, ou autour d’une table uniquement entourée de testostérone, je me sens bien isolé dans mon propos. J’ai l’impression de ne pas être normal dès que nous évoquons le sujet.

 

Il est toujours difficile pour moi de justifier ce point de vue. Et je réponds la même chose à chaque fois.

Ce que j’aime le plus chez une femme, c’est son élégance, sa manière de marcher, de porter un vêtement. J’ai beaucoup de mal à le démontrer car ce n’est pas quelque chose qui se voit comme un morceau de tissu sur de la peau, et c’est évidemment beaucoup plus subjectif.

 

J’ai pu lire sur des blogs des commentaires des femmes excédées que leurs compagnons n’y portent aucun intérêt car « ça ne sert à rien, ils ne pensent qu’à nous les enlever… de toute façon à ce moment-là leur cerveau n’a plus assez de sang pour réfléchir ». Mais mon point de vue ne situe pas là.

 

Je n’en suis pas moins rempli de clichés pour autant. Je préfère par exemple voir une femme qui s’attache les cheveux. J’aime voir vos mains y glisser un élastique, y piquer des épingles chères aux cambrioleurs, une pince quelque soit sa couleur, sa forme, la barrette perdue au fond du sac qui a le don de vous énerver…

Je les aime aussi lâchés dans votre dos, vous voir en ce rugueux hiver les remettre par dessus l’écharpe, ou quand simplement quand vous les faites tous passer du même côté parce qu’ils vous gênent.

Pour moi, cela vaut toutes les dentelles, toutes les soies qui épousent vos corps.

Cela fait partie d’une élégance naturelle, et pour moi cette banalité vaut bien celle que l’on me reproche de ne pas estimer.

 

Donc, dès que je donne mon avis j’ai toujours (je dis bien toujours) essuyé de l’incompréhension, voire peu de moquerie.

Je ne vois pas où est le problème de ne pas trouver cela joli, c’est tout simplement que ça ne m’intéresse pas. Je donne certainement le bâton pour me faire battre, mais j’assume pleinement mon indifférence. Que ce soit en photo, en défilé, en vitrine, je reste impassible.

 

Bien évidemment cela ne veut pas dire que je n’accorde aucune importance aux vêtements, à la mode mais savoir ce que vous avez en-dessous ne m’intéresse pas.

Loin de moi l’idée de me targuer d’être un esthète, j’apprécie aussi bien le jean/basket (un autre cliché) ou converse, que le cardigan de chez Maje ou la petite robe de chez Comptoir des Cotonniers, et je ne me plains pas que le placard soit rempli d’une dizaine de paires de chaussures.

 

Voilà, par ce billet ce que je souhaitais faire entendre, expliquer un avis apparemment marginal, et j’espère n’avoir froissé personne par mes propos.

 

J’accepte bien évidemment les critiques et les remarques, mais je ne demande à être convaincu, je crains d’être irrécupérable sur ce sujet … 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Les hommes pensent que...
commenter cet article

commentaires

Naseema 08/09/2012 22:16

La classe... merci Olivier...

La Brunette 13/06/2011 11:08


Et bien moi j'adore cette façon que tu as de craquer sur une femme, de remarquer le détail qui te fait frémir sans qu'elle soit à moitié nue. Ca change de tous les hommes et je trouve ça,
particulièrement mignon et gentleman.


bibousiq 16/02/2011 16:02


Je trouve cet article très intéressant très vrai pour ma part, même si j'y apporterais une nuance: je ne suis pas totalement insensible aux sous-vêtements féminins, mais avant d'en arriver là, voir
les yeux, le sourire, la démarche, la grâce d'une femme fera déjà mon bonheur.
Les cheveux ? Pour moi qui me rase la crâne depuis des années, j'avoue que voir de beaux cheveux,longs ou pas, m'émeut souvent.
J'ai toujours été donc plus sensible aux sous-vêtements lorsque la femme qui les porte a su me toucher d'une autre manière. Et je passe, en disant cela, pour un fou auprès de nombre de mes amis...


Coco 19/01/2011 14:25


Cher Olivier,je vous aime ;-)
Plus sérieusement, je vous félicite de prêter autant d'impotance à ces gestes qui paraissent si anodins! Vos amis ont bien tort de se moquer de vous...ils n'ont rien compris aux femmes! Car cette
élégance dont vous parlez, elle est comme le sillage d'un parfum, là pour capter votre attention et ne jamais nous oublier...


Gentleman W. 17/01/2011 11:32


Bonjour à toutes et tous,

BONNE ANNEE 2011,

Sans dessous ou avec de beaux dessous, car il n'y pas de recette magique, ni entre les êtres des deux sexes , de leur attirance croisée ou similaire, et encore moins dans leur comportement vis à
vis de la lingerie.

Elément de mode pour les unes, de confort uniquement pour les autres, de séduction pour certaines, de féminité absolue pour moi, de fantasmes infinis aussi. Les multiples catégories d'avis sur la
lingerie, sur le rapport avec les femmes, avec les hommes, dans les couples, dans les rencontres, mais aussi simplement avec leurs corps, sont aussi infinis que notre diversité donnerait de
définitions au mot sensualité.

Je suis des passionnés de lingerie, de ce complément en coton (il se contredit !) mais tout autant de dentelles et de soie, de luxe, de folles guêpières, de corsets rétro, de cette beauté qui vient
uniquement de l'harmonie entre celle qui souhaite porter des dessous, pour elle d'abord. Je suis en premier lieu, passionné de féminité, celle qui rime avec sourire et liberté féminine.

Alors jetez vos soutien-gorges parfois,
Enfilez un caraco de coton,
Habillez de bustiers dentelles,
Déshabillez vous de sexy atours,
Jouez de toutes les variétés qui vous conviennent.
Espérez trouver un complice, une complice qui partagera
si vous le souhaitez cette intimité, cette seconde peau.

Partage, Amour et respect
De toutes les féminités,
Et de tous les regards sur Elles.

Nylonement


Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook