Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 12:00

 

 

Comme tout le monde l’aura constaté, il fait un froid polaire. -17° dans certaines villes en France. Personnellement, ça ne me donne pas envie de me mettre en robe et en talons. Je sais que les Québécoises et les Anglaises ne reculent devant rien et que ces températures ne leur font pas froid aux yeux. Notez ce jeu de mot pourri hein ! Elles arborent fièrement minijupe (sans collant) et petit top branché sous leurs manteaux. Tant mieux pour elles ! Moi, j’ai froid !

La semaine dernière, je passais une grande partie de ma journée dehors avec un collègue. Sûrement plein de bonnes intentions, il a commencé à critiquer mes vêtements. Retour sur notre dialogue de sourds.  

 

Fille froid neige

 

- Enfin quand même tu pourrais te mettre en jupe, le jean c’est pas très classe.

- Je te rappelle qu’il fait – 7° et que je n’ai aucune envie de mourir congeler.

- Mais tu peux mettre des collants pour ne pas avoir froid. Ma fille, elle, elle met des collants.

- Ah merci de ne pas me suggérer de mettre des bas… trop aimable ! Ta fille (NdeLucie : sa fille a 4 ans), elle met des collants en quoi ?

- Ben en laine.

- Et oui… donc pour le côté sexy on repassera.

- Il y a bien des collants qui tiennent chaud et qui ne sont pas en laine ?

- Oui, ça s’appelle des leggings.

- Mais ça c’est pas sexy.

- Ben non, c’est un peu ce que je me tue à te dire. Là tu vois j’ai un collant mais il est sous mon jean, parce que je répète, il fait hyper froid.

- Bon ok mais au moins tu pourrais mettre des jolies chaussures de fille. Pas ces trucs moches que tu as aux pieds (NdeLucie : des Ugg)

- Personne, et surtout pas moi, n’a dit que les Ugg étaient jolis. En revanche, je te confirme que c’est hyper confortable et que ça tient hyper chaud aux pieds.

- Mais c’est pas très féminin…

- Non… mais là si tu veux, j’ai froid donc je me fous complétement d’être féminine du moment que mon corps ne se transforme pas en Mrs Freeze. En plus, tu aurais tendance à passer sous silence que j’ai mis un joli top sous ma doudoune et que je suis maquillée hein… A t’entendre on dirait que je sors de mon lit, que j’ai mis les premiers trucs qui me tombaient sous la main et que je suis partie au boulot !

- T’exagère. Je dis juste que tu n’es pas très féminine aujourd’hui.

 

Rétablissons quand même les faits : la féminité ne s’arrête pas aux vêtements. D’autre part, l’homme qui m’a fait ces reproches portait un caleçon long sous son jean « parce qu’il fait froid et qu’on passe beaucoup de temps en extérieur aujourd’hui », des pompes qui ne ressemblaient à rien mais qui étaient « pratiques pour crapahuter si besoin était », des couches de pulls et un vieux blouson moche mais « anti-froid ».

Alors je m’interroge : pourquoi devrais-je faire des efforts pour avoir l’air d’une bombasse en hiver au risque de mourir d’une pneumonie, alors que les mecs n’ont rien de bien sexy emmitouflé sous leur bonnet ridicule ? Hein ? Pourquoi ?


Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Homme Femme : mode d'emploi
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 11:55

 

 

Une nouvelle conversation homme-femme où les rôles s'inversent... Cette fois ci, la fille ce n'est pas moi. En revanche je connais très bien l'homme. S'il me certifie que l'histoire est vraie, je le crois sur parole. Et le pauvre, il savait qu'en m'envoyant son texte j'allais le passer sur le grill pour savoir "mais QUI est cette fille ???"

Je ne sais pas s'il est très représentatif de la gente masculine... Messieurs à vous de me dire...


 

bottes sexy

 

Céline est célibataire par intermittence, à la recherche du grand amour.  Quand on se voit, elle m’annonce une rupture ou une nouvelle conquête.

En pleine crise de la trentaine elle a décidé depuis quelque mois d’être à l’écoute de ses envies. C’est son nouveau truc. Alors elle m’en parle et on boit des bières.

 

- J’ai quitté Germain ! 

 

- Ah ! "Tiens ! Elle a mis des bottes, c’est nouveau ! Ça fait un peu putasse mais c’est sexy"

 

- Il était sympa, mais j’avais pas de papillons dans le ventre et au lit, il se passait plus rien. Après à peine 3 mois c’est emmerdant quand même non ?

 

- ça arrive ! "j’en sais quelque chose" Mais tu peux pas limiter une relation à ça. "Faux cul !"

 

- J’ai décidé d’assumer ce que je ressens, mes envies, mes pulsions tu vois, et j’ai besoin d’être avec un mec qui est à l’écoute de ça.

Par exemple, Germain, je lui ai dit que mon fantasme c’était de me mettre en jupe… sans culotte… qu’il soit le seul à le savoir… qu’on aille en soirée comme ça ensemble pour que ça nous excite…et qu’on fasse l’amour dans l’escalier de chez moi en rentrant.

Il a jamais voulu. C’est sexy pourtant comme idée?

 

-  Mouais "Elle est chaude en fait, j’aurais jamais imaginé. Des bas, pas de culotte,  un truc un peu porn star le kiffe ! C’est pas à Marie que ça viendrait à l’idée des trucs pareils."

 

- Dis-moi , ça fait combien de temps qu’on se connaît ? 4 - 5 ans ?

 

- Oui, un truc dans le genre. "Ca c’est bien une question de nana. Maintenant elle va me demander de lui décrire la façon dont elle était habillée le jour de  notre rencontre."

 

- Je me souviens, la première fois qu’on s’est vu au boulot, t’avais un pull vert sans forme et un jean trop court pfff ! Je me suis dit : "ce mec là, il est pas mal mais il est trop mal fringué".

 

- Ah bon j’avais un pull vert ? Je me souviens pas "La SALOPE ! C’est le pull que m’a offert maman, mon préféré"

 

- J’ai envie de te demander un truc mais j’ose pas. J’ai peur que tu me regardes différemment.

 

- Vas-y, vas-y (bon alors qu’est ce qu’elle va encore me sortir comme connerie ? Elle veut planter son taf pour ouvrir une maison d’hôte ? Elle veut coucher avec son prof de salsa mais elle a peur d’être obligée de se désinscrire si ça marche pas ? Elle compte adopter un haïtien ?)

 

- T’as jamais eu envie qu’on couche ensemble ?

 

- Pardon ? 

 

- Non mais parce qu’on est copains toi et moi… amis…on s’entend bien ? Très bien même ?

 

- Oui, oui mais bon c’est pas une raison pour coucher ensemble. "Elle a pris qu’une bière pourtant !"

 

- Et tu t’es jamais demandé si nos sexes pouvaient bien s’entendre eux aussi ?

 

- Glurps. Non franchement ça m’est jamais venu à l’esprit. "Elle va m’exciter si elle continue."

 

- Moi si ! Plusieurs fois même ! Je nous ai déjà vu en train de faire l’amour. Je t’imaginais nu sur moi en train de m’embrasser, nos peaux l’une contre l’autre, tes caresses… ça te gêne ce que je te dis ?

 

- Euh…euh… un peu… en tout cas ça me surprend "ça y est je suis en train de l’imaginer à poil, oh merde ! Changer de sujet de conversation tout de suite…TOUT DE SUITE !". Et alors pour finir t’as envoyé ton CV dans la boite ?

 

- J’ai envie de toi… C’est fou ! J’arrive pas à croire que j’ai réussi à te le dire !

 

- Parce que si tu as envoyé ton CV et que t’as pas de news, je peux passer un coup de tel si tu veux "N’y pense même pas c’est une mauvaise idée ! Une très mauvaise idée. Au contraire pense à Marie, tu l’aimes, c’est elle la femme de ta vie."

 

- Je le redis parce que ça me fait tout bizarre : "J’ai envie de toi ! J’ai envie de toi ! J’ai envie de toi !"

 

- … 'La fidélité est le ciment du couple, la fidélité est le ciment du couple, la fidélité est le ciment du couple... La fidélité est le ciment du couple. Putain elle m’excite avec ses bottes !'

 

- Tu dois me trouver dégueulasse de te dire ça alors que tu sors avec Marie,  mais bon voilà vous n'êtes pas mariés.

 

- Je vois pas le rapport ! "L’argument moral ! La salope, elle veut me faire déculpabiliser !"

 

- Moi si ! Vous vous êtes pas promis fidélité. Et puis ça fait des mois que tu me dis qu’il se passe plus rien.

 

- "Le coup bas !" C’est pas une raison pour que j’aille niquer ailleurs.

 

- Je te parle pas de niquer ailleurs, je te parle de nous. Je suis certaine que nous deux ça sera extra. En plus, on se connaît trop pour que ça entâche notre amitié. On monte à la maison, on prend une petite douche, on se savonne…

 

- Non ! "C’est ça affirme toi, t’es un beau gosse "

 

- …on se caresse, on s’embrasse doucement…

 

- Non ! "Un super beau gosse, t’es même le plus beau gosse des beaux gosses "

 

- et tu me prends toute la nuit.

 

- Non ! "Faut qu’elle ferme sa gueule sinon je la prends sur la table du bar"

Ecoute Céline je pense qu’il faut qu’on change de discussion là…

 

- et après on recommence. Je te caresse pour te redonner envie et…

 

- Non !

 

- ça m’excite de t’en parler.

 

-………………………"Plus qu’une solution !" Je suis d’accord !

 

- C’est vrai ?

 

- Je suis d’accord faut être à l’écoute de ses envies !

Voilà comment je vois le truc. On va chez toi. On commence à s’embrasser doucement, on se caresse, tu enlèves ta culotte et là je te biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii sextoysiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiià seciiiiiiiiiii

attachée iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiicrème de marron ou Nutella si tu préfères-iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii-te filme- iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii un truc un peu hard iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii. Et t’avales tout !

 

- ………………… ????

 

- ...... 

 

- !!!!

 

 Alors ?

 

- Je vais faire pipi.

 

"Beau gosse ! Alors maintenant je me casse et je lui laisse payer l’addition ça lui apprendra à cette pute  à vouloir péter mon couple."

 

- Ok, je suis ok pour tous tes trucs ! J’imaginais pas ça comme ça, mais maintenant que j’y pense ça m’excite… Mais avant tout ton bazar j’aimerais qu’on le fasse plus normalement pour que nos corps prennent le temps de se connaître. On pourrait commencer par des caresses et…

 

- TA GUEULE !

 

- ... 

 

- Heu…. Excuse-moi, je suis un peu tendu en ce moment…Je vais rentrer. Ciao "Lui fait pas la bise sinon tu vas lui rouler une pelle."

 

Je suis tendu mais victorieux ! Comme Alexandre le grand après avoir brûlé Persépolis la ville de tous les péchés, comme Jésus qui par trois fois a repoussé Satan et ses tentations…

 

Voilà mon foyer, l’endroit où je me sens bien. Ma petite femme aimée est là, couchée dans notre lit douillet. Chérie, ton cher et tendre rentre. Il est plus fort et plus convaincu de son amour pour toi qu’il ne l’a jamais été ! Je m’approche, elle est belle….

 

Délicatement pour ne pas la réveiller je lui pose un baiser sur la joue. Je pose mon bras contre son ventre et je murmure : "Mon amour, je t’aime."

 

- Beuhhhh casse-toi tu pues la bière ! 


 

NdLucie : je vais être sage et ne pas lui poser de questions... 

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Homme Femme : mode d'emploi
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 17:17

 

Nouvelle conversation avec un homme… L’exercice m’avait bien plu la dernière fois et j’avais envie de renouveler l’expérience. Enfin pour être honnête, j’ai un pris l’homme au dépourvu cette fois. On a commencé à parler et j’ai dit “attends je dois prendre des notes”. Comme il était moyennement ravi,  j’ai promis que je ne donnerais pas son nom….

 

Discussion avec James (il va être content de voir comment je l’ai rebaptisé) au Coffee Parisien à l’heure du déjeuner.


 

38758 414350303159 594003159 4727935 3520511 n

 

 

L : Pourquoi les mecs mariés draguent les filles ?

 

 

J : Et pourquoi une de mes copines qui vient d’avoir un bébé me fait du rentre dedans ?

 

 

L : Tu ne réponds pas vraiment à ma question là…

 

 

J : Ce n’est pas parce qu’on est marié qu’on n’en reste pas moins un mec.

 

 

L : Quel rapport ?

 

 

J : Ta question est mal formulée en fait. La vraie question c’est : au bout de combien de temps un homme en couple commence à en draguer une autre ?

 

 

L : Je ne comprends toujours pas pourquoi une fois en couple il a besoin d’aller voir ailleurs…

 

 

J : Attends, ce n’est pas parce qu’il drague qu’il passe forcément à l’action. On drague pour se rassurer, ça nous fait du bien

 

 

L : Et la fille en face de vous qui n’a rien demandé et qui espère qu’il va se passer un truc, vous y pensez ?

 

 

J : J’avoue la dernière fois, je me suis rendu compte que ce n’était pas très sympa.

 

 

L : Ben oui, je te confirme que ce n’est pas très sympa….


J : J’ai une théorie en fait : une célibataire trentenaire c’est un peu comme un ado de 15 ans., tu peux la mener par le bout du nez !

 

 

L : ?????

 

 

J : T’énerve pas, je fais exprès de te provoquer. Ce que je veux dire c’est que plein de choses s’entremêlent. Un mec de 30 ans est plus assuré qu’un mec de 15

 

 

L : Ca tout le monde le sait…

 

 

J : A 30 ans, on est plus rusé, un peu comme les filles quand on avait 15 ans et qui nous menaient par le bout du nez.

 

L : Pffff… c’est une revanche 15 ans après ?

 

 

J : Mais non !!! J’étais pas vraiment frustré quand j’avais 15 ans en plus.

 

 

L : Reviens à notre conversation s’il te plait : pourquoi un homme en couple drague ?

 

 

J : Et je te redemande : pourquoi une fille en couple drague-t-elle ? Il faut vous enlever de la tête que les filles ont un sens moral supérieur au notre.

 

 

L : Tu réponds pas !

 

 

J : Parce qu’ils ont envie de la sauter !

 

 

L : C’est tout ? C’est aussi bête que ça ?

 

 

J : Ben tu veux quoi d’autre ?

 

 

L : Et ça ne les dérange pas de tromper leur copine ?

 

 

J : Ce n’est pas parce qu’ils draguent qu’ils trompent leur nana. Le passage à l’acte n’est pas obligatoire. Et puis tu ne sais pas ce qui se passe dans leur couple. Si ça se trouve ils ne sont pas heureux. Dans mes potes mariés, je n’en ai pas un qui trompe sa femme…

 

 

L : Ils te le diraient ?

 

 

J : Evidemment. Pourquoi ils ne me le diraient pas ?

 

 

L : Il n’y aurait pas de quoi être fier… Tu leur dirais toi si ça t’arrivait ?

 

 

J : S’ils me posent la question oui, sûrement. Sincèrement  si des mecs te draguent, c’est que tu es draguable. Demande leur comment va leur femme et je t’assure qu’ils se calmeront.

 

 

L : Tu pourrais partir du principe que nous ne sommes pas forcément au courant qu’ils sont mariés ou en couple ?

 

 

J : Tu te renseignes. C’est pas compliqué tu poses des questions et tu vois s’il répond “je” ou “nous”.

 

 

L : Mais s’il dit “je” et qu’en fait on apprend après que c’était “nous” la vraie réponse ?

 

 

J : Ben tu t’es faite avoir, dans tous les sens du terme… De toute façon c’est une constance chez les filles, vous êtes hyper mauvaises juges sur la nature masculine. Vous êtes incapables de voir quand vous avez à faire à un connard même quand c’est écrit en lettres clignotantes sur son front

 

 

L : ….. (je ne peux pas nier alors je préfère me taire) 

 

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Homme Femme : mode d'emploi
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 12:00

 

 

Je donnais déjà la parole aux hommes de temps en temps mais cette fois je m'essaye à un nouvel exercice. Je suis souvent confrontée aux étenelles conversations "homme femme mode d'emploi". Cette fois, j'avais envie de vous faire partager le débat. Enfin par débat j'entends échange d'idées...


Discussion avec Sylvain après une après midi au musée.

Nous sommes sur la terrasse d'un bar qui surplombe Paris.

(J'avoue c'est lui qui a tout retranscrit et j'ai juste un peu rectifié mes propos)

      George      

 

Terrasse du George à Paris - Pauline Quinquis

 

 

S : Si ce mec ne t'as pas embrassée ce soir-là, est-ce pour autant vraiment problématique ?


L : Oui ! Le problème c'est qu'il est difficile de savoir ce que vous pensez vous les mecs, voir de vous comprendre !


Bah tiens ! Comme si on ne se disait pas entre nous à quel point les nanas sont chiantes, pardon, compliquées et qu'il est presque toujours impossible de savoir ce qu'elles veulent, ce qu'elles ont en tête !

 

Parfois on trouve juste que vous manquez d’audace

 

C'est une blague ?! Tu vas me dire que tu préfères le mec rentre-dedans, sans jeu de mots, qui va te faire un sourire ultra bright et qui tout sûr de lui va te proposer de passer directement dans sa chambre alors que vous en êtes à peine à l'apéro, voir t'embrasser sans prévenir alors que tu penses à autre chose ou cherches ton portable qui vibre pour la troisième fois ?!

 

Pfff, tu exagères. Je ne comprends pas pourquoi vous attendez 3 plombes pour faire quoi que se soit alors que nous on est ultra prêtes !

 

Enfin, entre nous, savoir, déceler quand vous êtes "ultra prêtes"… Si je le savais, ce serait la fête tous les jours ! Tiens, un "baiser volé", c'est intéressant comme concept, mais…

 

Moi j’aime bien ce concept…

 

En attendant, voler un baiser, embrasser direct comme ça, ça peut être aussi extrêmement surprenant, voir intrusif, voir choquant. A moins d'être vraiment certain de savoir ce que tu fais, ou que ça commence à faire un bout de temps que tu flirtes avec la nana et qu'il y a du répondant, perso, je ne m'aventurerais pas à ça.

 

Petit joueur…

 

Mais c'est une question de respect élémentaire, non ?

 

(très dubitative) "…de respect élémentaire… " ? C'est à dire ?

 

Ca vaut pour un baiser comme pour le reste. Savoir être présent sans s'imposer. Par exemple, il y a quelques années lorsque la nana avec qui j'étais alors m'a annoncé qu'elle aimerait bien prendre le temps de partir vivre à Dublin quelques temps, je ne lui ai pas tout de suite dit "Génial ! On part quand ?" J'ai pris le temps d'y penser. Je me suis rendu compte que je ne me voyais pas la laisser partir et qu'au contraire l'idée de bouger avec elle et surtout de m'installer là-bas (ou ailleurs) avec elle me bottait bien.

 

Et ?


Quand j'en ai parlé avec elle, il m'est alors apparu évident de lui "proposer" de l'accompagner, et non pas de lui dire "Yo! On part quand ?" Tu vois ce que je veux dire ? Elle avait laissé le sujet ouvert, je lui ai donc demandé si "elle aimerait" qu'on parte ensemble parce que moi, à ce moment-là, ça me tentait carrément.


(moi je trouvais ça juste romantique mais bon)…

 

Libre à elle d'accepter ou de refuser. C'était son projet à la base quand même.

 

Enfin dire à une nana "écoute chérie, moi j’ai envie de te suivre et je ne m’imagine pas sans toi", je trouve ça super romantique.

 

Mais nan !

 

Mais si ! C’est comme ton histoire de billets pour Tokyo. Une fille te brise le cœur et toi pour la conquérir, et parce que tu es encore amoureux d’elle, tu l’invites à l’autre bout du monde uniquement parce qu’elle t’a dit une fois qu’elle avait envie d’y aller… Et en plus t’as vendu ton scooter pour ça !!! Perso, je trouve ça hyper romantique.


Tu parles ! Je préfère cristalliser sur cette destination plutôt que d'accepter que c'est mort. J'ai l'impression que je suis surtout en train de me préparer mon grand baroud d'honneur histoire de me rassurer et me dire que j'aurai "tout fait"… J'aurais mieux fais de ne pas vendre mon scoot !

 

Mouais… que tu le veuilles ou non, c'est hyper romantique !

 

Mais non ! Je ne suis pas romantique moi !

 

Tu dis n’importe quoi. Qu'un mec ne veuille pas embrasser une fille trop rapidement ou coucher avec elle si il ne la connais pas suffisamment de peur de la brusquer… tu appelles ça du savoir-vivre, de l'éducation ou tout simplement du "respect élémentaire" ? D'ailleurs, j'avoue, j'aime bien cette merveille de concept que tu viens de sortir : du respect élémentaire…

 

… ou de la peur.

 

Hein ?

 

Et oui,  il n'y a peut-être pas que du respect, ou du romantisme pour reprendre ce terme que tu aimes tant, mais peut être bel et bien de la peur. Et ouai ! Dans l'esprit "je ne lui force pas la main", que ce soit pour embrasser, coucher… il y a aussi la peur qu'elle refuse !!!

 

Aaaaaaah (j’ai enfin compris même si je ne suis pas hyper d’accord)

 

Ma réflexion c’est juste : mais est-ce vraiment une distance de respect, donc pour ne pas forcer les choses, ne pas lui forcer la main, lui laisser la possibilité d'accepter ou non, blablabla... ou tout simplement de la peur de se voir refuser ce que l'on entreprend... se prendre un vilain vent, une baffe, ou carrément désamour, bref, un refus quoi !

 

Sérieusement ?

 

C'est tout de suite moins romantique vu comme ça…

 

Je réitère : petit joueur !

 

Hey !

 

Je t‘explique : nous les filles on se retrouve souvent face à des players, des machos, des mecs beaucoup trop sûrs d’eux. C’est juste insupportable ! D’un autre côté, les mecs tiédasses, on n’aime pas non plus…

En fait ce qu’on voudrait c’est un homme qui remarque quand on a été chez le coiffeur, qui est capable d’attentions sans pour autant nous étouffer, quelqu’un qui n’oublie pas qu’on a un dîner chez notre meilleure amie… On ne vous demande pas de nous décrocher la lune, ni de nous surprendre avec des billets pour l’autre bout du monde tous les jours (quoi que… si tu as des billets pour NYC je suis preneuse)

 

Fais une pause et reprends ta respiration ! Entre le connard trop sur de lui et le mec insipide il y a une marge non ?

 

Mmmmm

 

Il ne faut peut-être pas être aussi radicale que ça non plus ! J'ai pas fait psycho/socio à la Sorbonne, mais là tout de suite en y repensant, je me dis que cette "peur", cette peur là, c'est peut être finalement une certaine timidité, emprunte d'émotions, mais aussi de considération et d'appréhension mêlées… tu vois ce que je veux dire ?

 

Moi je te dis qu'il y a un côté romantique…

 

Aaarg !!! On va pas y arriver ! 

Repost 0
Published by Lucie de Paola - dans Homme Femme : mode d'emploi
commenter cet article

Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook